EDITION: Juin - Août '07

MEDITATION:UNION DE SPIRITUALITÉ ET SCIENCE?

Dassana




La relation entre la science et la religion dans notre monde moderne, c´est à dire, depuis trois ou quatre siècles, n´a pratiquement pas changée.

Cela reste un fait historique que la science orthodoxe et la religion orthodoxe s´opposèrent et s´opposent entre elles, avec une profonde méfiance et mépris l´une contre l´autre.














Toutes les tentatives de lier la science et la religion furent désastreuses, étant donné que la science empirique refuse la dimension intérieure de la vie. Si la science empirique n´accepte comme valide aucun type de perception et de conscience intérieures, elle rejette alors sa propre validité, puisqu´elle est elle- même basée , en grande partie, sur des structures internes et vraies qui ne peuvent être fournies ni affirmées par les sens, comme, par exemple, la logique et les mathématiques. Si la science accepte ces perceptions internes, sur lesquelles se basent ses propres conclusions, elle ne peut alors rejetter la conscience interne.




De son côté, la religion doit s´adapter à l´évolution. Si les religions laissaient de côté leurs croyances mystiques et se concentreraient sur son axe ésotérique, le chemin vers une spiritualité évoluée serait ouvert.

La science et la religion essayent d´explorer et expliquer la réalité et le sens de la vie de façons différentes. Le scientifique fait des recherches sur le cosmos, la nature, les atomes, les gènes, etc, objectivement et avec des équipements sophistiqués. Alors que le mystique, utilisant ses pouvoirs à travers la méditation et la contemplation, va “intérieurement” pour chercher l´origine de l´être.







Par les perceptions internes et externes, l´esprit et la matière se rejoignent de plus en plus. Les mystiques comme les scientifiques se rendent compte qu´il n´existe qu´un seul monde qui se présente de manière différente, dépendant de l´aspect ou la faculté perceptive. On pourrait dire que par un simple changement de conscience, le monde se conçoit de façon différente.




La physique quantique moderne pénètre dans des aires au-delà de la matière “ solide” qui , à l´origine, apparaissaient dans les plus profonds moments de l´illumination spirituelle. “ Il n´existe pas de murs solides “, c´est l´avis qui unit un mystique à un scientique.

L´idée que la vie pour les humains sur cette planête a un objectif cosmique au-dela des tâches individuelles , est une nouvelle vision importante pour l´analyse scientifique du XXª siècle.








Les religions traditionnelles donnent aussi un sens à la vie, mais comme elles séparent Dieu de l´homme, normalement ses enseignements se terminent en ordres moraux, dont l´obéissance promet le salut au paradis, ou la condamnation à l´enfer. Ce dualisme simpliciste a fini de satisfaire aux personnes évolués.







Dans le monde moderne, la science s´est convertie comme la première force pour le développement humain et planêtaire. Mais la science, comme la religion, n´a pas réponses à tout. Plus la science influe sur nos vies, plus devient important le role de la religion et de la spiritualité pour nous rappeler notre condition humaine.




Un dialogue entre la science et la religion, une volonté d´apprendre l´une et l´autre, pourrait aider au développement de l´humanité.














Dassana a enseigné la méditation à Ibiza, en Hollande et en Allemagne.

www.meditationincelebration.com