EDITION: Octobre - Décember '06

UTILISATION DE L'EAU

Vicente Cleries



 






Quand nous voulons organiser un jardin, nous devons penser à la grande consommation d'eau qui sera nécessaire en été, alors qu'en hiver, avec la pluie, il n'y a pratiquement plus besoin d'arrosage.

Je considère que profiter de l'usage de l'eau est d'éviter qu'elle s'ecoule sur le sol, parce qu'ainsi elle n'est pas profitable pour les plantes. Si nous observons bien, une forte pluie rapide ne détrempe pas le terrain, par contre, quand il pleut doucement, l'eau pênètre dans le sol et l'humidité descend jusqu'à 1 m. ou plus, selon la durée de la pluie.

Ainsi, suivant cette théorie, nous pouvons employer le système d'arrosage par goutte-à-goutte, consommant entre 2 et 4 litres/heure, et dont l'eau est profitable à la plante.
















Selon le type de plante à arroser, si les racines sont profondes, comme pour les grands arbres, nous devrons arroser plus longtemps, mais moins souvent, par contre pour les plantes plus petites, avec des racines plus superficielles, nous devrons arroser plus souvent, mais moins longtemps.





Il existe aussi un système de détection de la pluie, et si nous avons un arrosage programmé, il ne se mettra pas en marche, s'il pleut.






Le temps d'arrosage par goutte-à-goutte dépend aussi du type de sol, qu'il soit plus ou moins sableux ou argileux. La terre plus sableuse perd plus rapidement l'humidité en surface, mais la maintient plus en profondeur. Tout dépend aussi si le terrain est en pente, il séchera plus vite en haut qu'en bas, et également s'il est à l'ombre ou en plein solei.







Moi, qui visite beaucoup de jardins, je trouve des cas très différent. Parfois le jardinier ou le propiétaire veulent tellement arroser que je constate une perte d'eau. Parfois, je me trouve dans un jardin équipé du système de goutte-à-goutte mais dont le débit est insuffisant. Par conséquent, le sol n'est pas arrosé uniformément autour des plantes, par exemple, on n'arrose que la moitié d'un arbre. Parfois, les robinets sont vieux et bouchés de calcaire, ou, il y a des fuites dans les tuyaux parce qu'ils sont percés, laissant èchapper de l'eau là où ce n'est pas utile. Il est nècessaire d'entretenir toute l'intallation en dèbut de saison (au mois de mars).

Quant à l'arrosage des pots de fleurs, si l'eau s'échappe par la paroi du pot ou par le trou de drainage, quand nous arrosons, la terre ne s'imprégne pas bien d'humidité et nous dépensons de l'eau sans vraiment bien arroser. Dans ce cas, nous devons bêcher la terre et la recouvrir avec des écorces ou du graviers pour économiser l'eau en évitant qu'elle ne s'échappe trop rapidement. Bien entendu, c'est bien que le trop-plein d'eau sorte par le trou de drainage.


Si nous utilisons les bons critères pour arroser le jardin ou les pots de fleurs, nous constaterons qu'il n'est pas nécessaire de dépenser tant d'eau pour bien arroser. Avec bon sens commun, nous serons plus écologistes.