EDITION: Août - Septembre '06

MÉDITATION: BOUDDHISME TIBÉTAIN

Dassana











Si l´on y pense bien, nous vivons à une époque exceptionnelle. Actuellement, et plus que jamais, nous avons accès à toutes les traditions spirituelles existantes du monde. Les grandes connaissances spirituelles du passé n´ont jamais été aussi disponibles pour tous qu´elles ne le sont actuellement. Cela nous donne la possibilité d´explorer par nous-mêmes ce que les différentes divergences spirituelles ont exploré, expérimenté et témoigné au cours de leurs recherches dans les divers secteurs de la conscience humaine.

Actuellement, la reconnaissance de la méditadion n´est plus limitée aux mystiques religieux ou aux gens intéressés par la spiritualité et à la sagesse orientale. Des professionnels, comme des médecins, des psychologues, etc. découvrent que des méthodes orientales très anciennes peuvent être utilisées pour soigner leurs patients.

Toutes les méthodes méditatives ont un dénominateur commun: enquêter notre esprit et notre conscience.











Il y a une énorme variété de méthodes de méditation et d´exercices à notre portée pour développer notre conscience. Ces méthodes et exercices viennent de l´Orient et ont fonctionné avec succès pendant des milliers d´années.

Ces cinquante dernières années, plusieurs de ces méthodes sont entrées dans le monde occidental et ont aidé à des millions de personnes à développer leur possibilité de relaxation mentale, de sagesse et de compassion.
Dans cet article et dans les suivants, j´aimerais vous initier aux traditions spirituelles qui sont à l´origine des méthodes mentionnées.












Bouddhisme Tibétain

Padmasambhava (un mystique indien) introduisit le Bouddhisme au Tibet au huitième siècle. Dû à l´inaccessibilité naturelle du Tibet, et à son isolement volontaire, on a pu préserver et maintenir vive la plus grande réalisation de Bouddha: la connaissance sur le potentiel occulte de la conscience humaine
S´échappant de "l´armée de libération" chinoise en 1959, plus de cent mille tibétains abandonnèrent leur foyer avec le XIV Dalaï Lama.

Actuellement, 45 ans après, il existe des communautés tibétaines dans la majorité des grandes villes américaines, européennes et asiatiques. Il s´est construit des centaines de temples et monastères en Inde et dans le reste du monde.








Le Bouddhisme Tibétain est une des religions qui s´est développée le plus rapidement sur la planète. Le Dalaï Lama, qui reçu le prix Nobel de la Paix en 1989, a un statut international unique comme personne intègre et comme politique. Outre le Dalaï Lama il existe beaucoup d´autres Lamas qui personnalisent la sagesse et la compassion à leur plus haut niveau de développement.











Un des maitres tibétains les plus importants et influents fut Chögyam Trungpa (1940 - 1987) qui s´enfuit en Inde en 1959.
Il pouvait s´adresser directement aux étudiants occidentaux, sans traducteur, parlant couramment l´anglais. Pendant ses huit ans d´apprentissage au Tibet il apprit à la perfection la pratique systématique de la méditation. Il avait aussi une compréhension très développée de la philosophie bouddhiste. Il étudia les Religions Comparées, les Sciences, la Philosophie et les Arts à Oxford. En Angleterre il enseigna le Dharma (les doctrines de Bouddha) aux étudiants occidentaux. Il exprima sa conviction que, pour que le Dharma développe ses racines en Occident, il devait l´enseigner hors des tangentes culturelles et des fascinations religieuses. Il critiqua le comportement matérialiste et commercial de la mentalité occidentale qu´il surnomma comme un "supermaché spirituel ". L´essence de ses doctrines présente la méditation comme le moyen d´auto-réalisation dans la vie quotidienne. Non seulement il mit en valeur la pratique de la méditation, mais il
appela les gens à entrer dans sa communauté et à y apprécier la vie jour après jour.







Depuis que le Bouddhisme Tibétain est entré dans le monde occidental, beaucoup de gens ont expérimenté l´ éffectivité de la pratique de la méditation. En étant simplement assis dans le calme, il se crée un centre équilibré et silencieux dans notre conscience qui nous permet de voir la nature authentique de notre esprit.









Pendant la méditation nous arrivons à la réalisation de que nous sommes part du tout, de que l´entourage et nous-même sont inséparables.
L´éveil à l´inter-connexion de toutes les choses, êtres et humains, conduit à la compassion, à la gratitude et au bonheur. Libre des masques culturels et religieux, le Bouddhisme se présente comme une manière moderne, scientifique et large pour que tous les individus deviennent
plus conscients. Une meilleure conscience individuelle aménera à une société plus consciente et humaine.











La conscience méditative s´exprime en partie comme une morale naturelle, née de la compréhension de toutes les formes de la vie, dans son essence la plus profonde.






La sagesse et la compassion sont l´essence des doctrines de Bouddha, ce sont les bases pour un monde dans lequel les gens peuvent vivre en paix avec eux-mêmes et avec tous les autres.





“On peut considérer la pratique de la méditation comme un bon moyen, excellent même, de surmonter la guerre dans le monde: notre guerre personnelle est de plus une guerre ample”.

(Chögyam Trungpa Rinpoche)







 








Dassana a enseigné la méditation à Ibiza, en Hollande et en Allemagne.

www.meditationincelebration.com