EDITION: Octobre - Décembre 2017

Le pouvoir de la perception

Par Jerry Brownstein
Nos croyances créent-elles notre réalité ? Peut-on transformer notre vie en changeant nos perceptions ? Pour trouver les réponses à ces questions, nous devons analyser comment interagit le fonctionnement du cerveau avec le pouvoir de l’intention. A la naissance, l’esprit est comme une feuille blanche, sans préjudices ni croyances, mais vers sept ans s’est développé ce que l’on appelle le Système Activateur Rétuculaire (RAS est son sigle en anglais).C’est la partie du cerveau qui détermine quelle information ressentira notre esprit conscient. Elle a une fonction vitale, car nos sens sont exposés à, environ, quatre cent milliards (400.000.000.000) de bits d’information par seconde, mais notre esprit conscient ne peut traiter qu’environ 2.000 bits par seconde. Le RAS sélectionnera ce qui rentrera dans notre conscient, filtrant et rejetant tout le reste pour que notre conscience limitée ne soit pas surchargée.


Le seul problème est que ce filtre, qu’est le RAS, choisit ce que l’on va ressentir en se basant sur les valeurs du système des croyances que l’on a accumulées pendant les six ou sept premières années de la vie. Cette accumulation d’informations venue de nos ancêtres, de la famille, de la religion et des médias détermine ce qui attire notre attention du monde. Ce n’est pas étrange que tant de gens aient toujours les mêmes problèmes, à propos de leurs relations, de l’argent, de la santé et du bonheur. Le RAS ne fait que permettre d’expérimenter ce qui rentre dans les paramètres des perceptions du système de croyances avec lequel nous avons été programmé. On ne choisit pas son système de croyances... et, pourtant, on contrôle sa perception de la réalité... à moins que l’on décide de la changer.

Chacun de nous a le pouvoir d’adapter ses filtres mentaux afin de permettre l’accès à notre expérience de tout ce que la vie nous offre de bon. C’est le cas quand nous commençons à nous intéresser à quelque chose de nouveau. Cela peut être une chanson, une idée, une voiture neuve ou n’importe quelle autre chose à laquelle on pense intensément. Soudain, cette nouvelle chose commence à apparaitre dans notre vie... dans des revues, à la télé, sur internet, dans des conversations... elle est partout. En donnant tant d’attention à ce sujet, on a envoyé le message à notre cerveau pour lui communiquer l’importance que ce sujet a pour nous, et le RAS reçoit alors des instructions pour permettre que cette information entre dans notre conscient. Cela démontre que, en changeant nos pensées, nous pouvons changer notre perception de la réalité, ainsi, le pas suivant est d’apprendre à utiliser ce pouvoir de façon intentionnelle pour choisir de manière consciente les contenus de notre expérience.


La plupart d’entre nous désire une vie pleine de paix, d’amour, de bonheur et de joie. Nous pouvons attirer ces qualités à notre réalité en apprenant à changer le système de croyance qui contrôle le RAS. Il suffit de comprendre que toutes nos croyances héritées se sont installées à force de répétitions et de réaffirmations et qu’elles peuvent être transformées de la même manière. II existe deux pratiques puissantes qui, utilisées avec la méditation, peuvent aider à mener à bien cette transformation. Les affirmations sont des messages positifs sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure, qui reprogramment notre boussole interne grâce à la répétition. La visualisation est une forme créative de voir avec son œil interne comment l’on désire que soit notre vie.

« Un seul pas ne créera pas un chemin sur la terre, de même qu’une seule pensée ne créera pas un chemin dans l’esprit. Pour marquer un chemin au niveau physique, on doit le parcourir encore et encore. Pour marquer un chemin mental, l’on doit penser encore et encore les idées que nous désirons voir dominer notre esprit. » (Henry David Thoreau)

Ces paroles furent écrites il y a plus de 150 ans, et, cependant, elles décrivent parfaitement ce que la science appelle les voies neuronales, les « autoroutes » qui amènent l’information au cerveau. Quand nous utilisons des affirmations et des visualisations pour centrer notre attention en pensées et sensations positives, nous créons de nouvelles voies neuronales, et plus nous les répétons plus elles deviennent fortes et profondes. Parallèlement, les anciennes voies héritées s’affaiblissent et s’étiolent par manque d’usage. Finalement, cela change notre RAS ou filtre, pour que ce que l’on recherche dans la vie soit un beau reflet de ce que l’on a choisi d’être.


Une autre excellente manière d’utiliser le pouvoir de l’intention pour transformer vos perceptions est de parler de façon positive. Tout ce que l’on dit envoie un message à notre subconscient, et quand on donne la parole à des pensées négatives, on renforce d’anciens modèles négatifs de croyance. Faites attention à ce que vous dites et, il est possible que vous entendiez des choses comme : « je n’ai jamais de chance », « la vie est dure », « on ne peut pas tout avoir », etc... Une fois que l’on commence à être conscient de ses paroles, l’on est souvent surpris de voir que l’on réaffirme la négativité. En choisissant, consciemment, de parler de façon positive, on renforcera un nouveau système de croyances bénéfiques, et cela se verra reflété sur le monde qui nous entoure. Ainsi, quand il vous apparait des phrases négatives à l’esprit... ou qu’elles sortent de votre bouche... appuyez sur le bouton mental EFFACER et changez-les par des mots qui reflètent la réalité que vous aimeriez voir.

Beaucoup de gens disent : « je ne crois que ce que je vois », mais cela est une illusion, car en réalité : « on le verra quand on y croira ». Au lieu de permettre que les valeurs héritées règlent le contenu de notre existence, nous avons le pouvoir de créer une nouvelle base de perception qui changera littéralement notre réalité. Tout commence avec l’intention d’être attentif et conscient de nos pensées, de nos paroles et de nos actions pour qu’elles reflètent la belle personne que nous choisissons d’être. Il existe une sagesse intemporelle dans nos cœurs qui est toujours prête à émerger, et quand notre conscience se remplit de cette lumière intérieure, nos vies deviennent meilleures. Chacun de nous a le pouvoir de créer une vie pleine de santé, de bonheur et d’harmonie... et quand nous le croirons, nous le verrons. •