EDITION: Août - Octobre 2017

Rendre les îles plus inteligentes

Giada Forneris
Vivre sur une île comme Ibiza suppose des défis spécifiques auxquels on ne se trouve pas confrontés dans d’autres communautés de la péninsule. A l’occasion du premier Congrès mondial de Smart Island, les représentants des gouvernements, des institutions, des ONG et du secteur privé qui s’étaient réunis à Majorque abordèrent le problème et présentèrent la façon d’utiliser la technologie et l’innovation qui pourrait améliorer la vie de millions de personnes qui vivent sur les îles et les visitent. En outre, ils étudièrent également les meilleures pratiques à développer en matière de gestion des ressources dans le but que écosystème et industrie touristique soient plus durable.

L’U.E. définit les îles intelligentes comme un territoire insulaire se lançant sur une voie plus souple, en combinant l’atténuation du changement climatique avec des efforts d’adaptation. L’objectif est de créer un développement durable de l’économie locale et une qualité de vie optimale pour les populations locales. L’« Île intelligente » accomplit cela grâce à la mise en œuvre de solutions intégrées permettant de gérer infrastructures, ressources naturelles et environnement dans son ensemble. Ce type de gestion est possible grâce aux progrès des technologies d’informations et de la communication (TIC) unis à l’utilisation de systèmes innovants et socialement inclusifs en matière de gouvernement et financement. Le développement et l’adoption des meilleures technologies disponibles dans la finance et dans le système de réglementation peuvent aider à trouver des solutions avancées aux défis écologiques et sociologiques modernes. On croit que les îles peuvent contribuer grandement à fournir la politique générale de l’U.E, par des changements progressifs, devenant des laboratoires d’innovation. Des îles comme Ibiza, avec une insularité unique, offrent des plates-formes pour des initiatives pilotes de transitions claires pouvant servir de modèles pour d’autres endroits.

Le projet Smart Island touche des domaines clés tels que l’accessibilité, le caractère saisonnier du tourisme, la conservation de la nature, l’interconnexion avec d’autres îles, l’économie, la technologie et la coopération mondiale. L’Espagne possède une grande expérience d’interconnexion de territoires insulaires avec ses îles Canaries et les îles Baléares, réalisant des projets à différentes échelles pendant de nombreuses années. Les îles Baléares, en particulier, avec leurs 15 millions de visiteurs annuels (le Brésil n’en reçoit que 8 millions chaque année) ont maintenant adopté ce défi. Avec l’initiative de Smart Mallorca, la région veut encourager une gestion plus intelligente des affaires publiques. Un exemple en est la société TIRME, qui gère depuis 1992 les déchets urbains de l’île en mettant l’accent sur la création d’une économie circulaire. Son objectif est d’atteindre le plus rapidement possible les objectifs de déchets zéro grâce au recyclage et à l’utilisation de ceux-ci pour produire de l’énergie. Mis à part la préservation de l’environnement naturel et de la beauté des paysages de l’île, ce programme favorise également l’obtention de produits dérivés de l’environnement, y compris le compost et l’énergie verte. Sa gestion des déchets atteint actuellement le 25% des déchets, l’objectif est d’atteindre les 50% d’ici 2020.

L’énergie est une autre partie importante de Smart Mallorca. La demande actuelle d’énergie aux îles Baléares est couverte par: solaire 2,6%, résidus 5,8%, cycle combiné 12,3%, turbine à gaz 1,9%, moteurs diesel 17,7%, liaison péninsule-Baléares 21,1% et 37,7% du charbon. Ces chiffres ne sont pas durables, de sorte que l’intention est d’augmenter l’énergie solaire et l’énergie des déchets d’ici 2020. Les nouveaux arrêts d’autobus Smart sont également un exemple de certains projets intelligents mis en œuvre sur l’île de Majorque. Situés dans des endroits clés, ceux-ci fournissent aux visiteurs des informations pertinentes, Wi-Fi, des panneaux interactifs et publics, de sorte que les destinations touristiques deviennent plus accessibles. D’autres opportunités de développement durable ont été évoquées au Congrès tels que les bâtiments modulaires et en bois (qui sont facilement réutilisables, modelables, et conçus pour un minimum d’émissions de dioxyde de carbone), telle que des infrastructures pour l’eau, le logement abordable, un système de mobilité (changement de propriété des véhicules privés aux transports publics et la mobilité partagée), et l’efficacité énergétique (amélioration de chauffage / structuration de bâtiments et changements en éclairage et électrodomestiques efficaces).

Lors de la cérémonie de clôture du congrès, Gabriel Barceló Milta, ancien président des Îles Baléares, a noté que des projets comme ceux-ci sont les clés pour que les îles et l’Europe marchent ensemble vers la quatrième révolution industrielle.
« Tous y contribuent, comme des grains de sable, depuis les différentes administrations aux communautés autonomes, des gouvernements à l’Europe et bien sûr jusqu’au secteur privé, de façon à créer la base d’un monde plus intelligent ». Il a poursuivi : « Nous devons aussi tirer parti des nouveaux outils que nous met à disposition la technologie pour améliorer l’efficacité du produit touristique offert par les îles Baléares. L’objectif est de mieux comprendre quels sont les besoins de nos clients pour atteindre la durabilité totale qui ne mette pas en péril notre patrimoine qui comprend notre culture, notre identité et notre territoire ».

En résumé, les principaux objectifs du Congrès Smart Island ont été : créer un accès transparent aux données publiques pour améliorer la réponse aux demandes des citoyens; cartographier les besoins d’énergie pour orienter les investissements verts; « posséder » les rues (type de Google Maps et modèles de circulation pour réduire la congestion et planifier les futurs investissements); chercher l’autonomie sur les impôts, les dépenses et les emprunts; attirer les investissements et recruter les talents migrants. En promotionnant une approche intelligente pour nos îles, nous avons l’occasion - dans ce monde hautement interconnecté - de devenir un modèle de pratiques meilleures à travers les destinations mondiales. Nous espérons qu’Ibiza se déplace également dans cette voie et que les résidents comme les visiteurs puissent continuer à profiter de ce paradis, tout en aidant à préserver et à prendre soin de cette belle île de manière intelligente. •