EDITION 83: Juin - Août 2017

Véhicules électriques à Ibiza et Formentera

Jinny Throup
Vous pourriez être surpris de constater que les premières voitures électriques ont été produites en 1880. C‘était un moyen de transport populaire jusqu’au début du XXe siècle, jusqu’à ce que les progrès du moteur à combustion et la production massive de véhicules à essence réduisent son utilisation. Plus d’un siècle plus tard, nous constatons un besoin urgent de réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre. Ajoutons à cela la volatilité des prix et l’éthique douteuse de l’industrie pétrolière, et nous voyons comment les véhicules électriques redeviennent le moyen de locomotion préféré de plus en plus de conducteurs. De nombreux gouvernements du monde entier offrent des incentifs tels que crédits fiscaux et subventions, dans le but de promouvoir l’utilisation des voitures électriques. Se passe-t-il quelque chose de similaire à Ibiza ? En fait, ce qui s‘y passe est une initiative particulièrement ambitieuse.

L’année dernière, une idée a commencé à germer, celle de faire de l’île sœur d’Ibiza, Formentera, la première en Europe à interdire les voitures traditionnelles et laisser place aux véhicules électriques. Le département du tourisme du gouvernement local a reçu six modèles E-Mehari offerts par Citroën dans le cadre d’un programme pilote visant à accroître l’utilisation des voitures électriques. Avec seulement 85 kilomètres carrés, Formentera est l’endroit idéal pour reconvertir son parc automobile en tout électrique. Selon les modèles, les voitures électriques actuelles ont une autonomie de 150 à 250 km, Cela signifie que l’on peut faire plusieurs fois le tour de l’île avant de devoir à nouveau recharger la batterie. Se convertir au transport électrique fournirait également la solution au défi logistique que suppose acheminer l’essence à Formentera, rendant les pétroliers inutiles.

Cela semble être prometteur et possible sur une petite île comme Formentera, mais qu’en est-il d‘Ibiza ? Y at-il des plans pour promouvoir la mobilité électrique ici ? Todd Kolod, résident sur l’île et expert en véhicules électriques, a pris le temps de parler à Ibicasa à ce sujet... Il s‘avère que même si Ibiza a encore du chemin à parcourir pour atteindre Formentera sur cette question, les choses avancent dans la bonne direction. Notre île a déjà 14 points de charge, et cela pourrait tripler au cours des deux prochaines années, les hôteliers et entreprises associées au tourisme s‘étant vues offrir des incentifs fiscaux pour installer des points de recharge. Ici à Ibiza il y a actuellement un nombre limité de points de charge, se trouvant dans les villes d’Ibiza, Santa Eulària et Sant Joan. Cependant, les plans sont déjà en cours pour améliorer la situation. Le Consell va bientôt installer gratuitement onze points de recharge dans chacune des cinq municipalités de l’île. Ce service sera gratuit puisque les points de charge seront alimentés par des panneaux solaires fonctionnant entièrement avec l’énergie renouvelable du soleil. Ce sera une grande amélioration par rapport à la conception des points de recharge existants qui reçoivent encore leur énergie du réseau électrique, dépendant donc des combustibles fossiles.

Malgré le peu de points de recharge actuel, il y a quand même un certain nombre de véhicules électriques à Ibiza, entre voitures, motos, scooters et même une paire de voiliers solaires. Todd lui-même conduit un scooter électrique et explique que la conduite d’un véhicule électrique est un peu différente de celle d’une voiture classique. Le positif est que toutes les voitures électriques ont des transmissions automatiques faciles à utiliser et ont également une reprise puissante. Elles sont aussi beaucoup plus silencieuses et fluides que les moteurs conventionnels. Cela peut être choquant pour les piétons habitués à entendre les voitures quand elles s‘approchent. Cependant, les voitures électriques émettent à peine de bruit, de sorte que leurs conducteurs doivent apprendre à faire particulièrement attention dans des endroits comme les parcs ou les rampes où il peut y avoir des piétons imprudents.

Les principaux inconvénients de la technologie actuelle pour les voitures électriques ont à voir avec la durée de vie de la batterie et la facilité de recharge. Comme nous l’avons dit, la plupart de ces véhicules ont une autonomie d’environ 200 km avant d’avoir besoin d’une recharge. Cependant, des progrès sont faits dans la conception de la batterie qui permettra une plus grande autonomie et moins de poids. Rechargez la batterie est assez simple si l’on habite une maison avec garage car il suffit de la recharger chaque jour en arrivant à la maison... Si vous n‘avez pas de garage ou que vous n’êtes pas chez vous, vous devrez recharger à un point de charge. Actuellement, il faut compter entre 4 et 15 heures pour recharger complètement une batterie, et environ 30 minutes pour recharger suffisamment pour rentrer à la maison. Ceci est très loin de la facilité avec laquelle on fait le plein d’essence d’une voiture en quelques minutes. Aussi, cette technologie est en constante évolution et amélioration, développant des points de recharge plus rapides. Aux États-Unis, la société Tesla Elon Musk, avec son enthousiasme habituel, fait le défi de pourvoir tout le pays en points de charge suffisants et va bientôt s‘étendre au reste du monde. Tous les points de charge seront solaires et rechargeront 10 fois plus rapidement que les modèles actuels. Une autre solution possible est d’échanger la batterie vide par une autre chargée.

Ainsi, la conduite d’un véhicule électrique devient chaque jour plus pratique. Le gouvernement ici à Ibiza est conscient de cette tendance et prend des mesures pour encourager les gens à passer aux voitures électriques. Leurs propriétaires à Ibiza obtiennent maintenant une carte gratuite de leur mairie qui leur permet d’utiliser tous les points de charge publics sur l’île. À la fin de 2017, tous les véhicules 100% électriques pourront se garer dans les zones bleues gratuitement. À l’avenir, Todd espère que les entreprises de location de voitures commencent à en offrir des électriques. Il affirme que « à ce jour il n’y a que Ibiza Green Car, qui a jusqu’à 10 voitures électriques à louer, mais si de grandes maisons de locations passaient aux voitures électriques, la différence serait énorme ». Un autre avantage de la location de voitures électriques est que finalement chaque saison, les voitures d’occasion pourraient être vendues au public à des prix abordables. Cela augmenterait considérablement le nombre de voitures électriques à Ibiza. En fait, Todd vient d’acheter une Renault Zoe d’occasion d’Ibiza Green Car, marquant peut-être le début d’une tendance. En parlant de tendances, la voiture de Todd est un modèle 2014 qui a une capacité de charge pour 160 km, alors que la Renault Zoe 2017 peut désormais atteindre 300 km avant d’avoir besoin de recharge. Todd a également hâte de voir le système de transports en commun se convertir à l’électricité. Des autobus électriques sont déjà fabriqués en Espagne. Les véhicules électriques sont en effet la vague de l’avenir, et gagnent du terrain ici à Ibiza.

Pour en savoir plus et se tenir au courant des développements, visitez la page Facebook de Todd: Vehículos Eléctricos de Ibiza / Electric Vehicles of Ibiza. •

Article de photos