EDITION: Février - Avril 2015

Huiles essentielles et aromathérapie

Par Sabina Brownstein
Les bonnes odeurs nous font nous sentir bien. Qu’il s’agisse d’un champ fleuri, de fleurs d’orangers, de l’air salin de la mer, ou de quelqu’un qui sent toujours frais et doux, ces arômes merveilleux ont un effet profond sur notre humeur et notre santé. Voilà l’essence de l’aromathérapie, également connue sous le nom de thérapie d’huiles essentielles. Il s’agit de l’art et de la science d’utiliser des essences aromatiques extraites de plantes de façon naturelle pour équilibrer, harmoniser et promouvoir la santé du corps et de l’esprit. De nombreux thérapeutes utilisent les arômes naturels dans le cadre de leur consultation, et leur valeur est démontrée aussi bien par l’expérience que par la science. Le terme aromathérapie a été utilisé pour la première fois par un chimiste français dans les années 1920, mais l’utilisation d’huiles et d’arômes pour la guérison et le bien-être remonte à l’antiquité. Ce processus holistique vise à accroître les capacités innées de guérison des personnes à tous les niveaux : physique, émotionnel et spirituel.

 
Le sens de l’odorat a une puissante influence sur comment l’on se sent à un niveau physique et mental. Nous avons tous fait l’expérience d’avoir senti un parfum qui nous a renvoyé un clair souvenir du passé. Soudain l’odeur du gazon fraîchement coupé nous rappelle une période de notre enfance, ou un sentiment que nous avions oublié ou bien encore un endroit qui nous était spécial. Souvent quand les gens sont amoureux, l’arôme de leur amour est enivrant. Ces expériences sont profondément ancrées en notre intérieur et peuvent immédiatement modifier notre état d’esprit, en nous donnant un sentiment de bien-être. D’où la puissance de l’aromathérapie : de la capacité de notre odorat à nous relier à une partie plus profonde de nous-mêmes. Lorsque les essences naturelles sont bien combinées,  nos esprits et nos corps peuvent s’ouvrir à la guérison, la détente et le bonheur.


Les huiles essentielles sont produites par la distillation de matière végétale naturelle qui peut provenir de racines, d’écorces, de graines, de fruits ou de fleurs. Mais il ne faut surtout pas oublier que les huiles essentielles sont très concentrées et qu’il faut donc faire attention à ne pas les appliquer directement sur la peau ou si elles sont utilisées sur les bébés et enfants en bas âge. Le massage est l’un des moyens le plus agréable d’utiliser les huiles essentielles, diluées dans une bonne huile de base. Un bon choix comme huile de base pourrait être l’huile d’amande douce, bonne pour les peaux sensibles et facile à obtenir (surtout dans cette région). Généralement, la proportion d’huile essentielle dans l’huile de base doit être environ de 3 %, autrement dit, en ajoutant environ 50-60 gouttes d’huile essentielle pour 100 ml d’huile de base. Pour un massage unique, vous pouvez verser un peu d’huile de base dans un récipient et ajouter 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle. Trois des huiles les plus populaires à utiliser en massage sont celle de lavande, de romarin et de citron. L’huile essentielle de lavande est reconnue pour ses propriétés sédatives, elle calme le stress et aide à dormir. L’huile de romarin peut aider à améliorer la circulation et est utile pour dégager les voies respiratoires. Celle de citron possède un arôme citrique fort et purificateur, revitalisant et tonifiant.
 
Le bain chaud est une autre excellente façon d’utiliser les huiles, en y ajoutant 5-10 gouttes. Quand l’on se sent énervé ou stressé, un bain aux huiles telles que la lavande ou le Palo Santo peut être très bénéfique. Y ajouter un mélange d’huiles de bain, particulièrement avec du romarin, contribue également à éliminer les toxines. Les huiles essentielles ne sont pas seulement des outils utiles pour soigner et apaiser les émotions, mais elles sont aussi bénéfiques à la guérison purement physique. De nouvelles recherches montrent que certaines de ces huiles possèdent de précieuses propriétés anti-bactériennes et anti-virales. Ce qui est vraiment intéressant, c’est que ces propriétés bénéfiques proviennent autant d’un contact direct avec la peau que de son inspiration. Elles peuvent également être utilisés pour nettoyer une pièce qui a été exposée aux maladies. Une des meilleures huiles pour cette fonction antiseptique est l’eucalyptus, qui peut être mélangé efficacement à la lavande ou le citron.

 
Comme vous pouvez le voir, l’utilisation d’huiles essentielles en aromathérapie est un moyen peu coûteux et très agréable d’aider à votre bien-être... et ce n’est pas tout. En outre, elles offrent une façon très élégante et naturelle de créer une belle ambiance dans votre maison. Il est facile de trouver des récipients colorés à cet effet dans la plupart des magasins de diététique. Il suffit d’ajouter 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle dans un récipient rempli d’eau placé au-dessus d’une bougie, et l’arôme de l’huile se répandra dans la pièce. L’encens oliban est particulièrement bon pour créer une sensation de détente chaleureuse, mais le sont également le bois de santal, le bois de cèdre et le Palo Santo. Il est également amusant d’essayer différentes combinaisons, mélanger une huile citrique avec une autre douce ou boisée vous donnera un arôme de plénitude, comme par exemple la mandarine avec le Ylang Ylang ou le bois de santal.