EDITION: Décembre '05 - Janvier '06

LE SEL DES SALINES

MARIA







Le sel est vital pour l´homme, et dans l´Antiquité le sel était aussi précieux que l´or. Quand 700 ans av.J.C, les Phéniciens arrivèrent à Ibiza, ce fameux peuple de marchants non seulement trouva un nouveau marché pour les produits de luxe venus du Proche Orient, mais aussi l´endroit idéal pour produire du sel, qui était alors une matière première de grande valeur. Celui-ci n´était pas périssable, facil à transporter et à usage multiple.
Ils avaient aussi besoin du sel pour la conservation du "Salzon" un poisson sec, considéré comme plat exquis..




Ainsi les Phéniciens construirent-ils de grandes surfaces pour la production du sel. Ils déviérent l´eau de mer par des canaux dans des bassins séparés où l´eau pouvait s´évaporer. Une fois évaporée une grande partie de l´eau, ils transvasaient le reste dans des bassins moins profonds et laissaient évaporer totalement. Quand il ne restait que le sel, il était ramassé au coût de gros effots physiques, puis manufacturé pour son utilisation postérieure.










Egalement, lors de la domination de l´empire romain, la production du sel était florissante et les romains se rendirent parfaitement compte de son importance. Le mot "salaire" vient du mot "sel", car à cette époque les travailleurs étaient payés avec des rations de sel.
Durant des siécles les salines étaient propriété commune. Cela changea quand les Catalans conquirent Ibiza au 13 eme siécle et n´arrivèrent pas à se mettre d´accord sur la propriété des salines.




En 1715, dû à la guerre de succession, les salines deviendront butin de guerre. Finalement, en 1817, elles furent vendues par l´Etat à une société privée qui en est encore la propriétaire aujourd´hui.
L´entreprise Española S.L. produit 50.000 tonnes de sel par an, qui sont principalement vendues dans le nord de l´Europe. Une petite partie reste à Ibiza, et l´entreprise Sal Torres la transforme en sel de table.
Actuellement, on peut visiter la production du sel aux Salines.









 
 
 
 

MARIA