EDITION: Août - Octobre 2015

Sortir de sa zone de confort

Ruth Osborn


 
« Le grand amour et les grandes réussites,
tous impliquent de grands risques »
(Le Dalaï-Lama)
 
Quand nous sommes dans notre zone de confort les choses sont familières, connues et certaines; le stress et les risques se réduisent au minimum et l’on se sent sûr. En sortant de cette zone de confort on se risque car l’on rentre dans une situation inconnue. On ne sait pas ce qu’il adviendra, et l’on n’est pas certain de comment l’on va réagir. L’on peut avoir de l’angoisse et du stress, par crainte de ne pas obtenir ce que l’on escomptait… mais par ailleurs, peut-être que si ! En sortant de notre zone de confort l’on s’ouvre à la possibilité d’un développement personnel et d’un enrichissement dans la vie.
 
Etant enfant on prend probablement beaucoup de risques, souvent sans se rendre compte des conséquences. L’âge et l’expérience nous apprennent à être plus prudents, nous évitons les risques, mais lorsque l’on arrête d’affronter les risques notre croissance et développement personnel cessent aussi. La prochaine fois que se présentera l’occasion de sortir de sa zone de confort, au lieu de la considérer trop risquée, se demander ce que l’on a à perdre si l’on ne le fait pas. Qu’est-ce qui peut arriver de pire ?
 

                                                                                             
 
« C’est impossible », dit l’orgueil.
« C’est risqué », dit l’expérience.
« Cela n’a pas de sens », dit la raison.
« Donne lui une chance », murmure le coeur.
(Anonyme)
 
Bien souvent, le pire qui puisse arriver, quand l’on tente quelque chose de nouveau, est de ne pas obtenir le résultat désiré. La façon de surmonter cet obstacle pour notre évolution est simplement de se libérer du résultat. Continuer et faire ce que l’on veut faire, et accepter le résultat quel qu’il soit. Parfois les choses sortent comme on le désirait, parfois non… c’est la vie ! Quoi qu’il arrive, se souvenir que l’évolution personnelle obtenue de l’expérience est enrichissante.
 

 
« Celui qui n’a jamais commis une erreur
n’a jamais tenté quelque chose de nouveau »
(Albert Einstein)
 
Chaque fois que l’on prend un risque signifie que l’on a eu la confiance et le courage suffisants pour sortir de la zone de confort – on n’a qu’à se féliciter d’avoir essayer quelque chose de différent. Probablement on admettra que ce n’était pas aussi redoutable que l’on pensait, et plus on affronte de risques, plus cela devient facile. Avec une pleine conscience on apprend à réagir devant des situations stressantes inconnues et gérer nos réactions. L’on peut se retrouver facilement devant des situations que l’on trouvait autrefois stressantes, et qui maintenant font parti de notre nouvelle zone de confort amplifiée. Il est possible que notre confiance a grandi, que des choses qui nous paraissaient impossibles soient devenues possibles; notre courage pour entreprendre de nouvelles choses augmentera ainsi. Cette pratique nous permettra de prendre des risques, de réaliser des changements et d’affronter les inquiétudes. Ainsi, dans notre zone de confort amplifiée, on se sentira plus à l’aise face au risque et à l’inconnu.
 
En sortant régulièrement de cette zone de confort on se sentira plus apte à manoeuvrer et faire face aux incertitudes de la vie. On s’ouvrira à des opportunités qui nous donneront de la satisfaction, à des expériences enrichissantes et à une connaissance plus profonde de la vie. Certaines des meilleures leçons que l’on peut apprendre viennent de savoir surmonter les risques, d’être à la recherche de ses rêves et sortir de sa zone de confort. Accepter de ne pas savoir, tenter l’aventure, évoluer intérieurement. Soyez courageux, prenez des risques, faites des choses qui vous effraient, et vous vous rendrez compte que ce n’était pas aussi terrible que cela. •