EDITION: Août - Octobre 2015

Jeûne intermittent

Ruth Osborn


 
Le jeûne n’a rien de nouveau, mais ce qui l’est, par contre, ce sont les études dévoilant le grand éventail d’avantages que celui-ci suppose pour la santé, études qui se poursuivent en profondeur et selon lesquelles il semblerait qu’en incluant certains types de jeûne dans notre régime alimentaire, nous récolterions des avantages positifs pour notre santé, notre bien-être et notre longévité, ainsi que pour notre tour de taille. En expérimentant le jeûne, nous apprenons à reconnaître les vrais signaux du corps. Nous sentons la différence entre la vraie faim et ce que nous percevons comme la faim, mais qui pourrait être tout simplement de l’ennui. Cette prise de conscience est indispensable pour tous ceux qui veulent atteindre ou maintenir une saine composition corporelle. Du point de vue santé, lorsque vous êtes en état de jeûne, le corps effectue tous les travaux de réparation nécessaires des tissus et cellules. Et au contraire, lorsque vous consommez des calories votre corps se trouve dans un état appelé « état alimenté ». Dans cet état, votre corps travaille dur pour décomposer la nourriture que vous avez consommée en déchets et éléments nutritifs essentiels. Donc, si vous êtes constamment en train de consommer des calories, votre corps n’a pas le temps de se réparer de manière adéquate.
 

 
Le jeûne traditionnel et religieux implique souvent de passer de longues périodes sans nourriture mais un moyen plus facile d’obtenir ces mêmes avantages dans le cadre de votre vie habituelle est de pratiquer le jeûne intermittent (Intermittent Fasting ou IF en anglais). Cette méthode moderne du jeûne se pratique telle que son nom l’indique : manger par intermittence et ensuite jeûner par intermittence ou, comme le dit Brad Pilon (pionnier de l’IF depuis 2007), en un mot : manger-arrêter-manger. Il y a différentes façons de pratiquer l’IF, et la meilleure pour vous dépendra de votre niveau de tolérance au jeûne et de votre style de vie. Certaines personnes font un jeûne par semaine de 24 à 36 heures. D’autres arrêtent de consommer des calories à certain moment de la journée, comme par exemple à 2 heures de l’après-midi et ne mangent plus jusqu’à 2 heures le lendemain. Il s’agit d’une période de jeûne de 24 heures mais sans avoir à passer une journée entière sans manger.
 
Cependant, la majorité des gens se sentent plus à l’aise avec des jeûnes plus courts et réguliers pendant la nuit, ce qui est plus facile à gérer. En fait, nous jeûnons presque tous, tous les jours, pendant notre période de sommeil : le temps entre le dernier repas de la journée et le première du lendemain, le petit déjeuner. La meilleure façon d’intégrer l’IF dans votre vie est donc d’étendre simplement ce jeûne nocturne et naturel qui se produit pendant le sommeil. Si vous pouvez laisser passer un minimum de 12 heures entre votre dernier repas de la journée et le premier du lendemain, vous donnerez à votre corps une bonne période pour vous rajeunir. Par exemple, vous obtiendrez un IF de 12 heures si vous terminez le dîner à 21 h et ne mangez plus rien jusqu’à 9 h du matin. Vous pouvez amplifier facilement de quelques heures cette période si vous dînez plus tôt la veille (quelque chose de très sain en soi) et si vous attendez un peu plus avant de manger le lendemain. Cela renforcera encore les avantages de l’IF, comme l’a montré une étude approfondie de Precision Nutrition qui a établi que les périodes optimales de jeûne nocturne sont de 14 heures pour les femmes et 16 heures pour les hommes.
 

 
Plusieurs études sur les avantages à long terme de l’IF sont en cours. Jusqu’à présent, les résultats montrent que faire de courtes périodes de jeûne peuvent aider à être plus sain, en accélérant l’élimination des graisses et augmentant l’efficacité de l’exercice. Le rapport de Precision Nutrition indique que : « les données montrent que l’IF bien accompli pourrait aider à prolonger la vie, régulariser le glucose dans le sang, contrôler les lipides dans le sang, gérer le poids corporel et augmenter (ou conserver) la masse musculaire maigre, parmi d’autres effets ». Il est sûr que l’IF est juste un des nombreux outils que vous pouvez utiliser pour optimiser votre santé et gérer votre poids. Le premier pas vers une amélioration en matière de santé est de combiner l’exercice sur une base régulière avec une nourriture composée de beaucoup de légumes et fruits frais biologiques et/ou de locaux autant que possible.
 
Plus d’informations :
Une étude approfondie sur le jeûne intermittent des leaders de l’industrie de Precision Nutrition est disponible à :
www.precisionnutrition.com/intermittent-fasting
 
Le livre de Brad Pilon « Eat Stop Eat », explique le processus IF (www.eatstopeat.com) et d’autres informations sont disponibles sur sa page personnelle http://bradpilon.com •