EDITION: Juin - Août 2015

Pourquoi est-il si important de bien s’hydrater

Par Cat Weisweiller
Dans le dernier numéro, nous vous avons informé sur la carence en magnésium, un problème sur lequel travaille continuellement l’homéopathe Sven Sommer. Dans le cadre de sa consultation, une deuxième question très simple et à la fois intégrale qui se pose souvent est la déshydratation. J’entends par là un « État de » déshydratation, et non pas une soif soudaine ou pire encore, un coup de chaleur. La chaleur de la saison s’approchant, nous avons décidé de vous faciliter les recommandations de Sven pour rester bien hydraté en permanence.
 
On dit souvent que nous sommes composés d’un 70 % d’eau, mais peu de gens comprennent pourquoi cela a un effet sur la quantité à consommer. La réponse simple qu’offre Sven est que l’eau encourage chaque fonction et chaque système de notre corps, ce qui signifie que la déshydratation provoque une chute progressive de notre organisme, ce qui peut s’observer facilement et à une vitesse alarmante tant chez les enfants que chez les personnes âgées.

 
Pour une santé optimale, la clé est de remplir nos réserves d’eau avant même d’atteindre un léger état de déshydratation. Pour bien comprendre cela, Sven nous fait la comparaison suivante : « avant de traverser un désert, le dromadaire remplit ses deux bosses d’eau. S’il n’en remplit qu’une, il s’écroulera avant de terminer le voyage ».
 
Sven nous explique aussi que lorsque nous vieillissons, nos signaux s’affaiblissent, ce qui signifie que souvent nous ne ressentons pas le besoin de boire jusqu’à ce que le stade de déshydratation légère soit atteint, ce qui peut affecter notre santé en général.
 
SYMPTÔMES DE DÉSHYDRATATION
Les symptômes de la déshydratation prolongée comprennent : maux de tête, bouche sèche, langue gonflée (souvent avec des bords dentelés), peau sèche, confusion, fatigue, irritabilité, urine anormalement foncée, respiration rapide, palpitations, constipation, hypotension artérielle, vertiges ou évanouissements en se levant, apathie et insomnie. La déshydratation chronique peut aussi provoquer des calculs rénaux.

 
POUR AVOIR UN APPROVISIONNEMENT EN EAU INTERIEURE ADEQUAT
Qu’il fasse chaud ou froid, nous devrions boire un litre et demi de liquide par jour, et augmenter cette quantité si nous faisons de l’exercice ou si les températures sont élevées et nous font transpirer. (Si vous êtes sous surveillance médicale, et surtout en cas de rétention d’eau, de problèmes cardiaques ou rénaux, vous devriez toujours consulter votre médecin avant d’augmenter l’apport de liquides).
 
QUELLES BOISSONS POUR LA DÉSHYDRATATION ?
Les boissons contenant de la caféine (café, thé ou Coca Cola) ne comptent pas dans le cadre de notre apport quotidien de liquides. En fait, à des doses concentrées, elles nous déshydratent encore plus. Il en est de même, bien sûr, avec les boissons alcoolisées.

 
Dans une situation nécessitant une hydratation d’urgence, Sven souligne que n’importe quel liquide doit être absorbé au plus vite (sauf les boissons avec caféine ou d’alcool). Cela inclut les boissons gazeuses comme le Sprite ou le Fanta. Toutefois, afin de maintenir nos systèmes à long terme, la meilleure option est l’eau non gazeuse, suivie de fruits et d’infusions. Les jus de fruits sont aussi une bonne option, mais dans ce cas n’oubliez pas que vous allez considérablement augmenter votre consommation quotidienne de sucre/fructose, ce qui en soi n’est pas la solution idéale. Les boissons gazeuses sont pleines de sucre, donc elles doivent être évitées sauf lors d’occasions spéciales.
 
ET ENFIN…
Deux choses à éclaircir :
1) Pourquoi, en augmentant notre consommation de liquides, avons-nous constamment besoin d’uriner ? Ne serions-nous pas trop hydratés ? Sven dissipe ce mythe une fois pour toutes. Il compare un corps déshydraté à une vieille éponge non utilisée : « Si vous essayez de la mouiller, l’éponge n’aura aucun pouvoir absorbant et l’eau s’échappera de partout ». Le corps humain est pareil. Les cellules sèches ont besoin de temps pour s’assouplir, et une fois qu’elles le sont, leur taux d’absorption augmente de façon significative. Finalement, elles seront souples et pleines, prêtes à fonctionner à un niveau optimal. Sven recommande que, pour éviter d’avoir à se lever la nuit pour uriner, il est préférable de commencer la journée avec un bon apport de liquides, de conserver un apport modéré dans la journée et de le réduire dans la soirée.
 
2) Si nous augmentons notre apport quotidien d’eau de façon efficace, n’est-il pas à craindre que notre corps entre en crise le jour où ne lui en donnons pas suffisamment? Au contraire. Revenons à l’analogie du dromadaire : quand notre corps est dans un état général d’hydratation optimale, il sera en effet bien plus capable de résister à une insuffisance, ce qui signifie que nous serons bien mieux armé contre les températures élevées de l’été à venir.

 
Les informations contenues dans cet article sont fournies uniquement pour votre information et ne peuvent être prises comme un avis médical ou instructions. Aucune action ou inaction ne doit être engagée uniquement sur la base de cette information. Au lieu de cela, le lecteur doit consulter les professionnels de santé pour toute question relative à sa santé et son bien-être. •