EDITION: Août - Octobre 2014

Conseils pour restaurer sa maison

IbiCASA est enchanté d’avoir recontré un véritable spécialiste de la construction/restauration au sujet de l’avenir de la construction immobilière dans l’île et sur l’apport de valeur à nos maisons déjà existantes.
 
Les administrateurs de M&S Bauservice, Constanze Gottschalk et Holger Müller, qui vivent et construisent à Ibiza depuis plus de 15 ans. Ils sont très au courant des matériaux et des technologies de construction récents et sont convaincus que l’entretien et l’amélioration de nos maisons et édifices les plus anciens – qui, à l’origine, peuvent avoir été construits avec des matériaux de moindre qualité – non seulement améliorent notre qualité de vie mais, de plus, augmentent la valeur de nos propriétés.
 
Ces améliorations de maisons peuvent être adaptées à chaque budget personnel, simplement en étalant les travaux en différentes phases dans le temps. Holger suggère de commencer par la toiture. Un toit mal construit ou mal entretenu peut être la cause d’humidité dans toute la maison, car l’eau peut pénètrer par le toit et s’infiltrer le long des murs intérieurs sans que nous nous en rendions compte. Un toit mal construit nécessite beaucoup d’attention et des réparations annuelles. Les frais des réparations, matériaux et main d’oeuvre s’additionnent alors qu’ils ne résolvent jamais complétement le problème, car l’eau s’infiltre toujours dans la maison, parce que les fuites sont difficiles à trouver. Ajouter un isolant thermique adéquat et utiliser les techniques d’imperméabilisation les plus modernes rendront la maison plus sèche et chaude pendant plusieurs années. La majorité des techniques d’isolation thermique et d’imperméabilisation actuelles sont garanties pour 5 ans, et doivent durer plus de temps sans besoin d’attention, de réparation ou d’entretien, excepté de nettoyage.

 
Les murs extérieurs et intérieurs demandent aussi une certaine attention. De nombreuses maisons d’Ibiza ont été construites avec une unique couche de parpaings au lieu de murs doubles et isolant intermédiaire. Les murs simples font en sorte que la chaleur s’échappe et que l’humidité et le froid entrent. Actuellement il existe plusieurs solutions rapides et peu coûteuses qui n’ont pas besoin de la construction d’une double paroi. Grâce à la nouvelle technologie il est facile d’installer des panneaux d’isolation thermique sur les murs extérieurs puis de les enduire d’un mortier spécial, renforçant ainsi les murs simples, de même qu’apporter une isolation essentielle contre le froid et l’humidité, et garder la chaleur intérieure. Les plaques isolantes thermiques sont résistantes à l’humidité, donnant substantiellement plus de confort, augmentant aussi la valeur de la maison et en réduisant les factures de chauffage.
 
Les murs internes et externes qui continuent à avoir des lézardes et des fissures (même après plusieurs réparations) indiquent un problème qui pourrait venir d’un affaiblissement du mur et de la structure, permettant l’humidité d’entrer. Quand les poutres d’acier dans un mur commence à corroder, elles se dilatent et créent un affaiblissement du mur environnant. Le mur continuera à se fissurer et ne pourra être réparé de façon adéquate malgré la réparation de la couche extérieure. Cela signifie que la résistance du mur s’affaiblit et pourrait devenir un jour un risque d’effondrement. La solution correcte est d’enlever le ciment autour des poutres d’acier, d’éliminer la corrosion des poutres, puis de remettre du ciment. Les solutions adéquates sont importantes pour la sécurité, le bien-être de la maison et pour ceux qui y vivent.
 

 
Ensuite l’intérêt se porte sur le sol. Beaucoup de maisons plus anciennes ou celles construites pour des locations temporaires n’ont que du ciment sous les murs de soutien et pas directement sous les sols ou les murs intérieurs. Ainsi, sous les sols il n’y a seulement que du sable (pour niveler) et, à peu près entre 3 et 5 cm de mortier ou béton médiocre (parfois renforcé d’armature d’acier), puis le carrelage posé directement dessus. Cela convertit le sol en une source de froid et d’humidité. Un sol sec et chaud est d’une extrême importance pour le bien-être dans une maison. Si vous n’êtes pas sûr que votre sol ait les cimentations adéquates, il est recommandé de faire venir un spécialiste qui pourra enlever un carrelage à un endroit dissimulé, par exemple sous une armoire, et vous informer de son état.
 
Si vous voulez changer de carrelage, et que celui-ci a été posé sur une chape de sable, il est recommandé de poser le nouveau carrelage directement sur celui existant (bien que vous devrez mettre les portes existantes à la hauteur du nouveau carrelage), car en enlevant le vieux carrelage vous pouvez changer considérablement le nivellement du sable, et le résultat demandera plus de travaux. Cependant, la façon idéale d’aborder cette situation (et si les fonds le permettent) est d’enlever le carrelage et toute la base de sable et de béton médiocre, afin d’arriver au niveau de la terre. Ensuite, il faut creuser 10 cm de plus et étaler une résistante plate-forme de ciment. Puis sur celle-ci, poser un isolant thermique que l’on recouvre de mortier. Enfin l’on peut poser le carrelage, cela rendra une maison beaucoup plus chaude, sans que l’humidité ne pénètre par le sol. Si le budget le permet, il est aussi fortement recommandé d’installer un chauffage sous le sol pendant que se réalisent ces travaux. •