EDITION: Février - Avril 2013

La vie sans gluten

Texte: Cila Warncke



 

Qu’est-ce que le gluten ?
 
Peut-être avez vous remarqué les enseignes  « sans gluten » dans les supermarchés, et vous êtes vous demandé ce que cela signifiait. Le gluten est une protéine que l’on retrouve dans le blé (y compris les variétés comme l’épeautre et le kamut), le seigle et l’orge, ainsi que tout produit dérivé de ces grains. Formé de longues chaînes de molécules, le gluten est ce qui donne au pain sa texture caractéristique quand on le mâche. Sa capacité à fournir corps et élasticité implique que les produits contenant du gluten comme la farine de blé sont utilisés comme épaississants et additifs dans de nombreuses soupes et sauces. En conséquence, le régime alimentaire moyen est bourré de gluten. Si vous prenez une tartine au petit déjeuner, un sandwich au déjeuner, des biscuits avec le café dans l’après-midi, un wok de légumes et une bière pour le dîner, vous avez consommé du gluten à chaque occasion. Malheureusement, notre système digestif n’est pas adapté pour traiter le gluten et le fait d’en ingurgiter peut provoquer un certain nombre de graves problèmes de santé.
 
 
Intolérance au gluten
 
Les personnes atteintes d’intolérance au gluten peuvent souffrir certains ou tous les symptômes d’une maladie cœliaque (un dangereux désordre auto-immunitaire déclenché par le gluten), bien qu’il n’existe aucun test spécifique pour le détecter. Les ennuis plus courants sont les gonflements, diarrhée, crampes et nausées, accompagnés d’altérations de l’humeur, de migraines, articulations enflées ou déséquilibres hormonaux. Tous ces problèmes sont causés par l’incapacité du corps à traiter la protéine de gluten. Si vous souffrez d’un de ces symptômes, pourquoi ne pas éliminer le gluten de votre alimentation pendant au moins 15 jours afin de voir si votre santé s’améliore. Le seul moyen, pour les personnes atteintes de cette maladie, de traiter l’intolérance au gluten à long terme, est d’arrêter d’en consommer.
 
 
Se méfier du gluten caché
 
Le plus difficile quand on veut suivre un régime sans gluten, est de détecter le gluten caché. Vous savez que vous devrez supprimer le pain, les pâtes, les gâteaux et les céréales. Mais, saviez-vous que la sauce de soja, le vinaigre de malt et les pommes de terre de maïs en contiennent également ? Il apparaît également dans des endroits inattendus, comme dans le nappage des arachides au miel, réglisse, la vinaigrette pour les salades et les plats cuisinés pour micro-ondes. Quelques saveurs de chips contiennent du gluten, pour ne pas mentionner les barres de chocolat et certains alcools comme la bière et du whisky. Les produits cosmétiques comme le rouge à lèvres, peuvent contenir du gluten, donc si vous êtes malade coeliaque ou intolérant au gluten, il est extrêmement important de lire attentivement les étiquettes de ce que vous allez manger ou mettre sur votre peau. Le logo « sans gluten » est une aide précieuse pour trouver ces aliments sans danger, mais l’étiquetage est volontaire, et il convient donc de vérifier les ingrédients soi-même. L’étiquetage « sans gluten »  n’est pas courant dans les restaurants, alors assurez-vous et demandez quels sont les ingrédients contenus dans les différents plats.
 



 
Arrêter le gluten
 
Arrêter de consommer du gluten suppose un changement de style de vie énorme, impliquant de ne plus manger de produits comme pain et pâtes, ainsi que des caprices comme un gâteau ou une bonne bière fraîche. Un moyen pour y faire face est de remplacer les aliments transformés par des aliments entiers. Une grande partie du gluten caché est enterrée dans les listes d’ingrédients de produits tels que soupes en conserve, assaisonnements et sauces. Éviter ces produits vous aide à vous passer de gluten et réduit également la quantité de sel, sucre, édulcorants et autres additifs dans votre alimentation. En règle générale, il est judicieux de faire ses achats sur les rives du supermarché, où vous trouverez la section de produits spécifiques, le boucher et les produits laitiers, et sauter les allées centrales où se trouvent les conserves et les boîtes d’aliments transformés. Mieux encore : achetez des produits frais au rayon des fruits et légumes, de la viande à la boucherie, etc… Vous serez moins tentés par les aliments transformés et par la même occasion vous soutiendrez les petites entreprises locales.
 
 
Ce que vous pouvez manger...
 
La bonne nouvelle c’est qu’arrêter le gluten ne signifie pas souffrir de la faim. Ibiza est béni par une abondance de merveilleux produits du terroir et le fait d’augmenter votre consommation de fruits et légumes ne vous fera certainement aucun mal. Vous pourrez également profiter de viande, poulet, poisson et fruits de mer frais ainsi que de fromage, yaourt, riz, pommes de terre et patates douces, qui sont tous très nourrissants sans contenir de gluten. Inclure les olives, les noix, les graines et l’avocat dans votre régime alimentaire ajoutera de la saveur, de la texture et des graisses saines. Le chocolat et les glaces sont exempts de gluten, à moins qu’ils ne contiennent galette ou biscuit à l’intérieur, et si vous avez envie de prendre un verre, sachez que le vin, le Gin et le rhum sont également sans gluten.


Avec un peu de créativité, vous pouvez également recréer vos plats préférés. Vous pouvez trouver des pâtes de riz et de maïs dans presque tous les magasins, et quelques supermarchés vend de délicieuses pizzas sans gluten. Les produits de boulangerie sans gluten sont difficiles à trouver dans Ibiza, mais si vous voulez les fabriquer vous-même, il existe de nombreuses recettes en ligne, et la plupart des herboristeries offrent des farines sans gluten comme celle de riz, d’amande ou de tapioca.