EDITION: Février - Avril 2013

L’amour de soi

Par Jerry Brownstein
Apprendre à s’aimer soi-même fait partie de nos capacités à créer et à profiter de la vie merveilleuse à laquelle nous aspirons. C’est la base de la relation la plus importante nous n’aurons jamais : la nôtre avec nous-même. Les avantages de l’amour pour soi-même atteignent chaque partie de l’être : physique, cérébral et émotionnel. Il apporte un sentiment de paix intérieure et de sécurité... Une confiance silencieuse en soi qui permet de rester concentré et donc de ne pas se sentir facilement altéré par des événements extérieurs et les opinions des autres. Il crée également à notre alentour, une belle énergie, qui attire les gens et les circonstances qui reflètent et améliorent nos sentiments positifs. L’estime de soi ne doit pas dériver en  arrogance, égoïsme ou orgueil... En fait, c’est tout le contraire. La seule façon de ressentir un véritable amour pour soi-même est de se rendre vraiment digne de cet amour. Cela signifie s’accepter tel que l’on est... et à partir de là, choisir sciemment de changer les choses qui ne sont pas dans la lignée de la belle personne que l’on veut être. Ce processus signifie désapprendre les mauvaises habitudes du passé et les substituer par les valeurs et les comportements qui font se sentir bien avec soi-même.
Une excellente façon de commencer ce processus consiste à faire une liste de dix choses que l’on aime de soi-même. Prenez le temps de vraiment voir qui vous êtes et comment vous agissez dans le monde. Votre liste de « Je suis _____ » va peut-être inclure des mots tels que : intelligent, responsable, attrayant, honnête, compatissant, détailliste, positif, empathique, câlin, généreux, etc. Une fois la liste terminée, mettez-la de côté jusqu’au lendemain où là, vous lui jetterez un autre coup d’œil. Pensez comment vous vous sentiriez si vous connaissiez quelqu’un qui aurait toutes les qualités admirables qui figurent sur cette liste. Voilà le genre de personne que vous aimeriez connaître mieux... Quelqu’un dont vous apprécieriez l’amitié... Et c’est vous. Cette personne, c’est vraiment vous... Et si vous le voyez depuis cette perspective, il est plus facile de vous rendre compte que vous êtes une personne qui mérite d’être aimée.


Il y a bien sûr d’autres éléments de vous dont vous êtes moins satisfait : des caractéristiques négatives comme l’arrogance, la mauvaise humeur, le pessimisme, etc. Ceux-ci viennent de vieux schémas et croyances que vous avez hérité de votre famille, d’amis et de la société. Ils ont été imprimés dans votre esprit à un âge précoce et se sont intégrés dans votre personnalité au fil des ans. La bonne nouvelle, c’est que vous avez la possibilité de changer ces vieux schémas hérités. C’est une question de choix, de choisir sciemment vos pensées, mots et actions afin de faire ressortir la personne que vous voulez être. Une excellente façon de commencer ce changement consiste à utiliser la puissance de votre intention pour parler positivement de vous-même. Nombreux sont ceux qui seraient surpris s’ils pouvaient écouter un enregistrement de leur dialogue intérieur. Il est étonnant de voir combien de fois par jour nous nous jugeons ou nous critiquons. Si vous êtes attentif à vos pensées et à vos paroles, il se peut que vous entendiez des phrases telles que : « je n’ai jamais de chance ». « La vie est dure ». « J’aurai dû _____ ». « Ce n’est pas mon fort de _____ ». À un niveau plus profond, ce que vous êtes en train de dire c’est : « Je ne mérite pas d’être heureux ». « Je ne mérite pas d’être aimé ». « Je ne mérite pas d’avoir ce que je veux ».

Tout ce que vous pensez et dites envoie un message à votre esprit inconscient. En prononçant à voix haute vos pensées négatives, vous renforcez vos vieux schémas et croyances négatives, et réaffirmez que ne méritez pas d’être aimé. La façon d’y remédier est de prendre conscience de vos pensées et de vos mots... Et à partir de là, de changer ce qui n’est pas positif. Quand des phrases négatives arrivent à votre esprit... ou dans votre bouche, il suffit d’appuyer sur la touche mentale « supprimer » et les remplacer par les mots qui reflètent la personne digne d’amour que vous choisissez d’être. Changer sciemment les pensées négatives par des affirmations positives sur vous-même et le monde à votre alentour créera un nouvel axe de croyances bénéfiques, et cela se reflètera dans la façon dont vous vous sentez avec vous-même.


Il est fréquent d’entendre que jusqu’à ce que l’on apprenne à s’aimer soi-même, il est impossible d’aimer les autres. Et pourquoi cela ? Peut-être parce que jusqu’à ce que l’on accepte les parties de nous qu’il nous est difficile d’aimer, on ne pourra pas se sentir digne de recevoir de l’amour ou de donner de l’amour à d’autres. A un niveau plus profond, nous projetons le fait que nous ayons des insuffisances, et l’amour que nous offrons est teinté de la peur à ce que d’autres découvrent cela un jour ou l’autre. L’amour provenant d’une telle source d’insécurité sera, de par sa nature, limité et fragile. Lorsque nous apprendrons à nous accepter et à aimer tous les aspects de ce que nous sommes, l’amour que nous offrons aux autres jaillira d’un espace de paix et de compassion. Cela permet de se rendre compte que le fait de donner et de recevoir de l’amour sont deux choses inséparables... et c’est là que se trouve l’essence du vrai bonheur...

« Vous pouvez rechercher, dans l’univers entier, quelqu’un qui serait plus digne de votre amour et affection que vous-même, mais vous ne le trouverez nulle part. Vous-même, autant que n’importe quel autre personne de l’univers, méritez votre propre amour et affection ». •
Siddhartha Gautama Bouddha