EDITION: Février - Avril 2013

Nage synchronisée à Ibiza

Texto: Javier Alcaraz






Marcela Cano Ribas a une âme de nageuse, danseuse et gymnaste. Née le 18 février 1966 à Ibiza, elle est présidente et entraîneuse supérieure du top Club sportif Synchro Ibiza et monitrice de natation de la mairie d’Ibiza depuis plus de 20 ans. Marcela a trouvé dans la nage synchronisée, la possibilité de combiner trois de ses passions : natation, danse et gymnastique.
 
Connue tout d’abord comme le « ballet aquatique », la nage synchronisée, populairement appelée « synchro », est un sport qui a pris naissance au Canada au XXe siècle dans les années 1920, et qui s’est développée aux États-Unis une dizaine d’années plus tard. Discipline olympique depuis 1984, la « synchro » a connu une grande popularité en Espagne depuis quelques dizaines d’années, l’équipe espagnole étant actuellement une des plus grandes puissances mondiales dans ce sport, après avoir remporté deux médailles lors des derniers jeux olympiques à Londres.
 
La nage synchronisée se distingue par sa grande beauté et plasticité. En fait, Marcela, avec son club, organise 2 ou 3 expositions par an à la piscine de Es Viver où elle rallie un nombreux public. La « synchro » est un des sports les plus complets et les plus exigeants qui existent. Sa pratique exige de nombreuses heures d’efforts et d’entraînement et constitue un véritable travail pluridisciplinaire qui comprend natation, ballet, expression corporelle, éducation musicale, souplesse, musculation et résistance. Les nageurs, à chaque exercice, doivent démontrer force, grâce, souplesse, rythme et, surtout, contrôle de la respiration. En plus d’exécuter chaque mouvement avec une précision totale, elles doivent s’accorder au rythme de la musique et des autres partenaires.
 









Héritière de l’esprit pionnier de sa mère, Julia Cano Cobos, première femme qui  travailla comme professeur d’éducation physique dans l’Ibiza des années 40 au début de la dictature de Franco, Marcela introduisit, il y a plus de 20 ans, la natation synchronisée sur notre île et depuis lors, a consacré, avec acharnement, une grande partie de sa vie à consolider et promouvoir cette forme passionnante de natation parmi ses habitants. Comme elle-même le dit, sa tâche fut et est toujours « d’aider la synchronisation à se frayer un chemin et à garder sa place sur Ibiza ».
 
Marcela Ribas devint entraîneuse supérieure de natation synchronisée en 1988  et depuis lors, nombreux furent les  succès récoltés : l’introduction, en 1990,de la « Synchro » comme discipline dans ce qui était son club à cette époque, le Club Natació Eivissa, la création du Club Deportivo Syncro Ibiza (club sportif synchro Ibiza) en 2004 qui, par le biais de son école, offre des cours de natation et synchro à la piscine municipale de Es Viver aux garçons et filles âgés de 5 à 16 ans, l’augmentation progressive du nombre de filles inscrites tant à l’école qu’en compétition arrivant  actuellement au nombre de 100, les bons résultats récoltés par le club au championnat des îles Baléares, etc. Marcela rappelle avec fierté les succès de certaines de ses élèves qui ont même fini par rejoindre la sélection nationale. Comme celui de Veronica Pinero qui, en 1998, a été choisie par la sélection espagnole dans sa catégorie junior, sélection où se trouvait également celle qui plus tard, devint étoile mondiale de nage synchronisée, la catalane Gemma Mengual.
 



Le chemin n’a pas été facile et encore moins à l’époque à laquelle nous vivons. C’est au moment de la compétition, que les obstacles, auxquels Marcela doit faire face, se font le plus sentir. La participation de son club aux championnats Baléares et nationaux exige d’eux un certain nombre de ressources à fournir, pas toujours faciles à atteindre. En ce qui concerne le côté économique, le club est financé par le biais de subventions institutionnelles, en particulier par la mairie de la ville d’Ibiza, par l’école et par l’organisation de kermesses. Malgré cela, le budget est encore souvent trop juste. Marcela doit également faire face à d’autres obstacles tel que le manque d’espace pour les entraînements, l’insuffisance des installations dans les piscines pour effectuer la gymnastique à sec ou l’incompréhension de certains parents qui ne sont pas d’accord pour laisser leurs filles passer plus de temps aux entraînements de la « synchro ».
 
L’avenir de la natation synchronisée à Ibiza est en jeu. Mais aussi l’avenir de nos enfants et des jeunes ! Ceux-ci ont, en urgence, besoin que la société les suive en leur offrant des espaces de loisirs et de sport comme celui-ci qui promeut des valeurs si positives comme le travail d’équipe, l’effort, la résistance, la quête de l’harmonie, la beauté, etc... Tandis qu’elle rêve d’une plus grande professionnalisation de la natation synchronisée à Ibiza et d’amplifier l’éventail des offres du club avec des activités telles que des spectacles de « synchro » dans les fêtes et dans les hôtels, Marcela, continue à chercher les soutiens économiques parmi les institutions et la société civile de l’île, afin que ce merveilleux sport puisse continuer à s’épanouir sur Ibiza.





 
Si vous voulez prendre des cours ou pratiquer la natation synchronisée ou si vous souhaitez collaborer au parrainage du « Club Deportivo Synchro Ibiza », veuillez prendre contact avec Marcela.
 
Vous pouvez aussi la rencontrer personnellement tous les après-midi de 16 h à 22 h à :
 
Piscina Municipal de Es Viver
C/ Sant Francesc de Ses Salines, s/n - Ibiza
 
Marcela: Tel. 607 546 881 · email: marcelasincro@gmail.com