EDITION: Décembre - Février 2012

ENTRETIEN AVEC LES ROIS MAGES

Texto: Helen Howard













Cela fait des années qu’IbiCASA tente d’avoir un entretien exclusif avec les Rois Mages. Et ce désir s’est enfin réalisé !
 
Dans le plus grand secret, notre reporter a pu rencontrer les trois sages de l’Orient alors qu’ils préparent leur voyage à Ibiza, dans un bateau chargé à ras bord. Les Rois Mages sont très excités, car cette année, ils ont décidé d’apporter des cadeaux invisibles en plus des traditionnels cadeaux et gourmandises.
 
IbiCASA : Des cadeaux invisibles ? Qu’est-ce que cela peut être ?
 
Melchior : Moi, j’apporterai des Coeurs en Or. En cette époque de crise, le coeur des gens peut être troublé et inquiet. Par exemple, beaucoup d’enfants sont complexés car d’autres se moquent d’eux parce qu’ils ne portent pas les derniers vêtements à la mode, ou pensent qu’ils ne peuvent pas être heureux sans le dernier jeu vidéo. Et les parents s’inquiètent aussi, pensant qu’ils doivent satisfaire leurs enfants avec toutes ces choses, même s’ils n’ont que peu de moyens. Quand j’étais enfant, il y a plus de deux mille ans, on s’amusait bien sans tous ces machins en plastique, parce que l’on savait que l’amour était la chose la plus importante que l’on puisse avoir. Ainsi, lorsqu’on débarquera je disperserai des Coeurs en Or invisibles pour tous ceux qui voudraient en attraper un.
 
IbiCASA : Merci, Melchior, quelle belle idée. Et Gaspard, quels seront tes cadeaux invisibles ?
 
Gaspard : Avant de te répondre, il faut que je te pose une question : Pour toi, qu’est-ce qui est le plus précieux: trois délicieux chocolats que tu aimes vraiment ou dix délicieux chocolats qu tu n’aimes pas du tout ?
 
IbiCASA :  Bien sûr les trois chocolats que j’aime !
    
Gaspard : Très bien, chère amie... et c’est pour cela que mes cadeaux invisibles seront des Coeurs d’Appréciation. Bien des gens ne se rendent pas compte de toutes les
belles choses qui nous entourent, parce qu’ils ne savent pas les apprécier. On passe souvent notre temps à penser aux choses que l’on désire, aux choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord... Ainsi, chaque jour, je passe cinq minutes à penser aux choses que j’estime... cela peut être ma famille ou mes amis, ou une histoire que j’aime, ou une journée à la plage... ou n’importe quoi d’autre. Ainsi quand je descendrai du bateau je lancerai des Coeurs d’Appréciation pour tous ceux qui voudraient en attraper un.
 
IbiCASA :  Merci Gaspard. Et Balthazar, quels cadeaux invisibles vas-tu apporter ?
 
Balthazar : Moi, j’apporterai Le Coeur de la Nature.
 
IbiCASA : Cela va être énorme, comment pourras-tu le mettre sur le bateau ?
 
Balthazar : Oui, il est énorme, parce que la nature est tout ce qui nous entoure. Elle est dans l’air que l’on respire, dans la bonne nourriture que nous aimons... Elle est dans le ciel, le soleil, la lune et les étoiles. Ainsi, elle est dans tout ce qui est réellement beau et magnifique, y compris en nous. Mais, bien que si grande, elle peut rentrer dans un petit coeur invisible. Donc, quand nous débarquerons, je lancerai Des Coeurs de la Nature pour qui voudrait en attraper un.
 
IbiCASA : Merci Balthazar... Maintenant, j’ai une question très importante pour vous trois : Comment les gens pourront attraper ces Cœurs, s’ils sont invisibles ?
 
Melchior : C’est facile: l’on ne peut attraper un coeur qu’avec un coeur, il suffit que tu désires de tout ton coeur de les recevoir. Même si tu ne peux pas être là quand nous débarquerons, où que tu sois, les coeurs voleront jusqu’à toi, et pas seulement vers les petits garçons et les petites filles, mais aussi vers les papas et les mamans, et vers tous les autres adultes. Et peu importe le jour, chaque jour est valable.
 
IbiCASA : Merci à tous ! Vous êtes vraiment les hommes les plus sages avec lesquels je n’ai parlé jamais depuis longtemps !