EDITION: Décembre - Février 2012

WILLIAM FULLJAMES: Une figure d’Ibiza

Texto: Cat Weisweiller














Pour IbiCASA, ce fut un honneur que de visiter la maison et le studio de William Fulljames –  artiste reconnu qui vit sur l’île depuis 40 ans.
 
Né à Portsmouth en 1939, Bill, et sa famille, s’installèrent sur l’île de Wight quand éclata la Seconde Guerre Mondiale. Il apprit plus tard que, bien que sa famille pensait avoir trouvé un refuge sûr, il fut lui-même projeté par une fenêtre du rez-de-chaussée par l’impact d’une bombe tombée sur l’édifice de l’affaire familiale : l’Hotel Spithead. Heureusement, Bill en sortit indemne.
 
Bill passa toute son enfance à dessiner. A 17 ans, il commença à étudier une carrière de dessin, sculpture et taille à l’Ecole des Arts de Portsmouth, et il obtint, plus tard, un titre d’enseignant à l’Ecole d’Art de Swansea. Bill considère Sir Henry Moore, prestigieux sculpteur britannique, comme une de ses plus grandes influences de l’époque.
 
Après ses études, Bill passa de nombreuses et heureuses années à voyager dans toute l’Europe avec son ex-femme, Penny, et leur première fille, Pepita. Pendant plus d’une dizaine d’années ils se déplacèrent entre Alicante, Valence, la Grèce et la Turquie, dans une caravane qui, de plus, leur servait de galerie d’art itinérante : « Vivant une vie hippy, sans être hippies ». En 1971, ils arrivèrent à Ibiza pour s’y installer. Auparavant, le seul contact de Bill avec Ibiza avait eu lieu pendant son adolescence, lors d’un voyage scolaire en 1955.
 
Ils logèrent alors à San Antonio qui était encore un pittoresque petit village de pêcheurs, « qui offrait seulement de la plongée sous-marine, du patinage et des herbes ibicencas ! ».
Une fois leur résidence établie à Ibiza et, après l’arrivée de leur seconde fille, Micha, Bill continua sa tâche routinière : créer et vendre ses oeuvres d’art. Le fait de posséder un atelier fixe fit que son objectif s’éloigna de la peinture pour se concentrer plus sur ses passions : la gravure sur bois et la sculpture, par lesquelles il est le plus connu actuellement. Il a exposé ses oeuvres dans toutes les plus importantes galeries de la péninsule et d’Ibiza, y compris Es Molí, qui montrait une exposition permanente de ses pièces. La taille du bois étant une forme d’art si spécialisée et demandant tant de temps, Bill reste le seul artiste reconnu dans ce domaine sur l’île. Il expose régulièrement à la “Society of Wood Engravers“ d’Angleterre, dont il est membre et il a été requis pour illustrer de nombreux livres.




 










Pendant longtemps, il a concilié ses initiatives créatrices avec des travaux à temps partiel en donnant des cours à l’école internationale “ Felicity’s School “ qui plus tard fut appelée Collège Morna Valley.
 
Actuellement, Bill et sa chienne Lily vivent toujours dans la maison et l’atelier qu’il a construit lui-même avec amour entre 1982 et 1984. Situés sur une colline près de Santa Gertrudis, avec une vue spectaculaire aussi bien sur le lever du soleil que sur son coucher, il est compréhensible que Bill n’ait pas envie d’en partir surtout après 27 ans. On peut encore le trouver buvant un Gin & Tonic tandis qu’il honore quotidiennement la vue magnifique qu’offre le coucher de soleil depuis le porche de sa maison.
 
Sa maison, son studio et son jardin sont pleins à craquer de ses oeuvres : sculptures, bas-reliefs, dessins et gravures faites d’incroyables détails dans la taille du bois. Chaque pièce est unique, aucune n’ayant été reproduite à machine. Dans son atelier, il y a toujours une sculpture en cours de fabrication ou un bois en cours de taille. Il travaille avec des modèles vivants et, encore aujourd’hui, il aime représenter la forme humaine ou des thèmes locaux. Quand, rarement, Bill n’est pas plongé dans son travail, on peut le voir en train de jouer  de la contrebasse, instrument qu’il dit ne pas très bien dominer, bien que beaucoup pensent le contraire.





 









En accord avec l’authentique esprit d’Ibiza, Bill veut maintenir ses prix bas et offrir une expérience personnalisée d’achat. Il adore recevoir la visite d’un éventuel client dans son studio, pour jeter un coup d’oeil tranquille sur son travail, ou aller voir ses clients afin de réaliser des travaux sur commande. Estampillées de sa marque “ WF “, ses oeuvres impressionnantes peuvent se voir sur toute l’île. De façon surprenante, tout le monde peut devenir propriétaire d’un William Fulljames pour la modique somme de 12 €, jusqu’à 3.000 €, qui est le prix de sa plus grande sculpture.
 
Sans aucun doute, une des façons les plus agréables d’acheter une oeuvre d’art est d’aller visiter l’atelier de l’artiste. Rien de mieux que d’avoir le privilège de connaître l’endroit où l’oeuvre a été conçue et créée. Ce qui nous a le plus attiré l’attention lors de notre mémorable visite chez Bill fut son humilité, si l’on tient compte de son talent et de son expérience. Cela est un des signes d’identité de nombreux artistes célèbres vivant à Ibiza, dont Bill est, sans nul doute, un digne représentant.
 
Pour obtenir un rendez-vous :
Tel. (+34 ) 971 324 307 / Mob. (+34) 617 833 567