EDITION: Octobre - Décembre 2011

LA GALAXIE HUMAINE

Texto: Cat Weisweiller














En 2007, la collection de peintures de “ l’Histoire d’Ibiza “ de Dominique Sanson a beaucoup circulé à travers l’île et a reçu un grand nombre de louanges de la part de critiques. 4 années plus tard, IbiCASA rejoint l’artiste pour lui parler de son travail le plus récent, attendu avec impatience par un grand nombre de personnes: “ La Galaxie Humaine “.






Avec une dimension de 8 mètres par 2, il n’est pas surprenant que “ La Galaxie Humaine “ ait pris 2 ans à peindre. Il reste un témoignage visible aux décennies de recherches dévouées de Dominique à travers la spiritualité ésotérique, la philosophie et la religion. Résident d’Ibiza depuis plus de 40 ans, sa fascination avec toutes choses ésotériques est antérieur à beaucoup de l’acceptation, et maintenant de l’aspiration, de telles choses aujourd’hui. Cette toile superbe nous donne l’impression d’un cathartique qui épanche tout ce qu’il a appris après beaucoup d’années.
 
A distance, cette toile prétend ne seulement représenter une galaxie immense ou soucoupe volante flottant dans un univers vaste, entouré par des images du big-bang, la création d’autres galaxies, des systèmes solaires, planètes et étoiles. Pourtant, de plus proche un nombre étonnant de scènes complexes se dévoilent pour illustrer l’histoire spirituelle de l’homme; principalement vu dans les yeux du Shamanisme, le Kabbalah, l’Alchimie Tantrique, le Gnosticisme, le Sufisme, le Freemasonry, et la société spirituelle moderne. Ces scènes sont séparées en différentes régions géographiques et en chronologies historiques qui se déplacent, de gauche à droite, depuis l’évolution jusqu’à nos temps.





Des reproductions de thèmes spirituels et religieux trouvés à travers la planète, même dans un temps où l’intercommunication raciale était physiquement et techniquement impossible, sont tissés intéressement à travers de l’image complète. La peinture montre aussi des anciennes calligraphies, qui existent dans la vraie vie, de l’artisanat spatial et du “ matériel volant “, de nombreux siècles avant leur invention humaine contemporaine – soutenant des théories que les graveurs communiquaient avec une source plus grande d’information, ou qu’une autre incarnation humaine existait avant la notre, ou que d’autres incarnations humaines coexistent en tandem avec la notre en ce moment.
 
Les pyramides, comme celles qui figurent sur l’œuvre de Dominique, nous rappelle la même chose: il est prétendu que ces pyramides, ainsi que d’innombrables autres phénomènes structurels à travers la planète, n’auraient simplement pas pu êtres bâtis avec la capacité intellectuelle humaine ou les matériaux disponibles à leur date supposée de création. La peinture indique aussi qu’il y avait une très sérieuse évidence géographique naissante que la civilisation mondiale existait avant que notre histoire “ donnée “ le suggère, et que des miracles religieux certifiés auraient pu être en fait des désastres naturels méconnus.





Certains interprètent “ La Galaxie Humaine “ en tant qu’activité visuelle d’une valeur démesurée à la fois géographique et historique. D’autres, particulièrement dans les domaines de pensée libre, voient une puissante œuvre de travail ésotérique. Dominique exprime lui-même que l’imagerie visuelle est quelquefois plus facile à naviguer que des milliers de mots éparpillés à travers beaucoup de livres différents. En tant qu’artiste, il fait service à celui qui observe ses peintures de consolider des années de recherche dans un enchaînement d’agréables œuvres visuelles, ouverts à l’interprétation individuelle de tous.
 
Dominique pense que “ La Galaxie Humaine “ est le mieux accompagné par une citation célèbre du physicien quantique, Dr. Amit Goswami: « Conscience, auteur de la création quantique... est l’Univers et Cosmique et Dieu comme postule par toutes traditions ésotériques de la spiritualité. » Dans des termes plus simples, beaucoup sont d’accord sur le fait que la Conscience est, et toujours a été, la vérité la plus liante, absolue et constante représentée à travers toute spiritualité.





Ce qui n’est pas une incertitude est que la justice ne peut être fait aux complexités de cette image, ni de leurs significations, dans un article de magazine seul. Si vous êtes excités pour l’évidence naissante et incontestable qu’il y a beaucoup de nouvelles informations vitales à apprendre à propos de notre galaxie, c’est notre position dans l’histoire – nous recommandons chaleureusement une visite dans l’atelier de l’artiste, discuter avec le peintre, et élargir vos pensées aux mystères impressionnants de notre univers. •