EDITION: Juin - Août 2011

L’HOMME SERPENT

Texto: Cat Weisweiller










Malgré la réputation qu’a Ibiza d’attirer tout style de gens intéressants, il semble que cette île ne cessera de nous surprendre. IbiCASA a rencontré un autre membre formidable de la liste des résidents d’Ibiza : Snakeman, l’Homme Serpent.


 

Snakeman est né et a grandi dans le Sud de la France, et on lui donna ce surnom dans les années 90, alors qu’il se promenait sur le port d’Ibiza avec rien de moins qu’un python enroulé autour du cou, ce qui occasionnait des cris comme “ Regardez, c’est l’homme serpent ! ”. Il se rendit compte que ses serpents provoquaient toujours des réactions, que ce soit de peur ou de fascination. Il prenait aussi plaisir de voir le talent de ses serpents pour séduire, avec le temps, jusqu’aux spectateurs les plus peureux....

 

Snakeman – “ Snake ” pour les amis - a augmenté sa passion pour les pythons, depuis l’âge de 17 ans, quand il a rendu visite à un ami à Paris qui avait des serpents. Peut-être ces reptiles ne sont pas du goût de tout le monde, mais dans le cas de Snake cette rencontre prédestinée changera le reste de sa vie. Il acheta deux pythons et alla vivre à St. Tropez. Après trois saisons de brillants spectacles là-bas, les trois vinrent à Ibiza et rapidement se convertirent en une marque exclusive – souvent sur les scènes des grands clubs d’Ibiza, faisant des tournées dans le monde et plus récemment en inspirant la bande dessinée : “ Snakeman – superhéros medioambiental ”, que Snake a préparée avec tendresse depuis des années. Cependant, ses serpents approchent l’âge de 18 ans ( Ils peuvent vivre jusqu’à 35 ans ), et avec leurs presque 4 mètres de long, Snake doit se rendre à l’évidence qu’ils sont maintenant trop lourds pour se promener avec eux dans la ville.



En dehors d’être un fanatique des serpents, l’énergique Snake est aussi DJ, producteur de DVDs et de musique, et l’on peut encore le voir à son bar de pâtes: “ Gusto Gusto ” et à sa boutique : “ La Casita Ibicenca ” dans la ville d’Ibiza. Heureusement il n’est pas seul devant tout ce boulot : il y a 11 ans Snake a connu son actuelle femme. Non seulement elle lui tolère sa passion pour les serpents, car elle possédait déjà ses deux propres pythons ! ce qui résulte faire une heureuse famille de quatre : Chupito, Libel, Zen et Shiva. Mais vous pouvez être tranquilles, les 4 pythons de Birmanie n’ont pas de venin et vivent en parfaite harmonie avec Snake, sa femme et leur fils humain de 3 ans. Cependant, voyant la difficulté de pouvoir les promener, Snake a commencé à utiliser les dons de ses serpents dus au dressage d’une autre façon : la Thérapie de massage par des serpents.

 

Pour faire un bon témoignage de cet article ( ou l’on dira aussi, par curiosité morbide ), il m’a été indispensable d’être témoin d’un de ces “ massage en couple ” de Snake. Le couple que j’allais observer ( et moi-même ) avions ce que l’on peut considérer comme un niveau sain d’anxiété de “ pré-contact avec un serpent ” . Après une coupe ou deux de cava ( champagne ) pour rompre la glace, nous entrâmes, un peu réticents, dans la salle de thérapie de Snake. Par chance, on a découvert rapidement, contrairement à ce que l’on croit, que les serpents n’ont pas un contact visqueux. De plus, loin de sortir rapidement de leurs cages pour nous dévorer, ils bougeaient lentement, presque de manière léthargique. Snake les guida avec une experte douceur pour qu’ils rampent sur le couple, visiblement les clients sursautèrent au début - chose compréhensible pour un être humain en état de survie. Cependant, étonnamment, les énergies tranquilles des serpents et la confiance de leur maître changèrent rapidement l’ambiance de la salle et éliminèrent toute peur pré-programmée. Ainsi, au bout d’une demi-heure, il était praticablement impossible de distinguer la chair humaine de celle des reptiles – les quatre participants paraissaient enroulés dans une même session d’amour mutuellement thérapeutique.

 

Même moi, comme observateur, je ne pus éviter un réel respect pour ces belles créatures qui bougeaient avec tant de grâce et d’agilité – et comme j’ai pu le constater heureusement, n’étaient nullement intéressées à se glisser dans aucun orifice ou à étrangler sa proie. Il est difficile de dire si c’est le massage profond en mouvements d’accordéon des lourdes dorsales des serpents, ou l’expérience d’affronter et de surmonter la peur avec succès, qui a rendu ce couple si heureux à la fin de la séance. Pour ne pas mentionner que le serpent a toujours un ancien symbole de la mythologie qui représente le “ kundalini ” – que l’on peut définir comme l’énergie sexuelle. Pendant seulement ces 30 minutes, je peux affirmer que nos amis serpents ont eu un effet très positif sur toutes les personnes présentes.

 

Bien que, actuellement, la Thérapie de Massage par de Serpents puisse paraître hallucinante, ce voyage dans l’inconnu me rappelle que des choses comme l’Acuponcture, le Reiki ou l’Homéopathie – qui maintenant sont si communs – étaient autrefois considérés comme une folie. Il semble que, plus l’on ouvre notre esprit vers des méthodes de guérison traditionnelle, plus l’on permet qu’un monde de thérapies alternatives en constante évolution apparaissent. La Thérapie de Massages par des Serpents ne serait-elle qu’un exemple de plus de ce qui peut arriver dans l’avenir ? …