EDITION: Février - Avril 2011

MALNUTRITION ÉMOTIONNELLE

Texto: Milan Hollister


















Dire qu'un enfant est en " bonne santé " n'est pas seulement parler de son état physique. Il est certain qu'il est important de donner à nos enfants une alimentation àdéquate, parce qu'une bonne nutrition aura un impact durable aussi bien sur sa santé physique qu' émotionnelle. En occident, nous avons la chance de que beaucoup d'enfants ne connaissent pas la faim. Cependant, notre société est de plus en plus propice à une tendance beaucoup plus dévastatrice : que nos enfants aient des manques d'affection nécessaires. Cette " malnutrition " particulière peut mener un enfant à une infinité de difficultés dans la vie, par exemple le rendre plus faible face au stress, avoir des problèmes de relation avec les autres, avoir une basse estime de soi, des difficultés dans ses études, abuser de la consommation de drogues et d'alcool ou des problèmes académiques. Il est clair que des difficultés de ce genre peuvent avoir diverses origines, mais peuvent être aussi le résultat de ne pas alimenter ni encourager l'intelligence émotionnelle d'un enfant.


La triste réalité est que beaucoup de gens sont incapables de voir que leurs enfants peuvent avoir des problèmes émotionnels. Beaucoup tendent à penser qu'un enfant qui se trouve dans une situation de crise, n'a pas besoin d'aide pour revitaliser ses émotions. Les enfants ont besoin de la même chose que nous tous : aide émotionnelle, appui inconditionnel et amour… Cependant, les enfants ont aussi besoin de leçons constantes et de modèles de conduite pour qu'ils aient la solution à ce qui leur manque le plus : les solutions et les connaissances les plus simples et fondamentales sur les valeurs humaines basiques.


Malheureusement, la majorité des enfants d'aujourd'hui sont influencés par des éléments externes. Beaucoup de leurs réactions et caprices sont le reflet de ce qu'ils voient par les moyens de communication et la société en général. Le problème réside en ce que la majorité des enfants connaissent les concepts moraux basiques, comme la non-violence, la paix, la bonne conduite, l'amour et la vérité. Malgré tout, beaucoup d'entre eux ne possèdent pas les éléments pratiques pour les appliquer quand ils se trouvent dans des moments difficiles.


Alors, quelle est la solution pour résoudre ce problème émotionnel ? Cela est, sans aucun doute, plus facile à dire qu'à faire. Comme père ou mère, éducateur et membre d'une communauté, cela demande du temps, de la patience, de la force et surtout le désir d'avoir des enfants émotionnellement sains et mieux alimentés. Dans le fond, la solution en elle-même est conceptuellement très simple:


1) Permettre que nos enfants soient ce qu'ils sont de façon innée. Les enfants doivent désirer et se fixer des objectifs par eux-mêmes.


2) Profiter de chaque moment dans lequel se trouvent nos enfants. Chaque enfant a son rythme et il est important de ne pas comparer son succès avec celui d'un autre. Cultiver les dons et les possibilités de chacun est une manière sure de lui donner une bonne estime de soi.


3) Peu importe ce qu'un enfant dise ou fasse, il faut toujours lui donner un amour inconditionnel et l'aider. Si les enfants commettent des erreurs, il faut parler tranquillement avec eux à ce sujet, et leur rappeler que quoiqu'il passe, on va toujours les aimer, même si leurs décisions nous déçoivent. Entretenir une relation inconditionnelle avec nos enfants leur apporte un refuge sûr dans les moments difficiles et ouvre des portes pour une meilleure communication.


4) Nous devons écouter nos enfants... et respecter leurs opinions au sein de la famille. Les enfants apprendront à bien choisir si on leur permet de décider. Pour cela il est bon d'avoir des réunions familiales et les faire participer au moment de prendre des décisions.


5) Nous devons donner plusieurs options à nos enfants et laisser qu'ils se trompent. Comme tout le monde, les enfants ont besoin d'avoir des chances d'apprendre et de grandir. Et comme cela est arrivé à tous, on apprend souvent plus de nos propres erreurs.


6) Nous devons leur montrer que les actes de chacun entrainent des conséquences. Laissons-les participer. De manière naturelle, les enfants sont plus exigeants avec eux-mêmes quand ils participent à un fait de " sanction ".


7) Nous devons inciter nos enfants à jouer ( et jouer aussi avec eux ). Si on leur enseigne la valeur du temps ludique, nous formerons son équilibre en temps que personne.


8) Nous devons leur dédier du temps, pour parler avec eux et surtout pour les écouter, pour lire ou se promener avec eux, et en général, profiter des moments à partager avec eux.


9) Nous favorisons leur croissance spirituelle. Les enfants qui ont eu une aide ou la chance de grandir spirituellement sont plus heureux et plus équilibrés.


10) Nous devons leur apprendre à être tolérants, à ne pas juger et à respecter tout ce qui existe sur notre planète.


11) Et le plus important, nous devons leur rappeler sans cesse ce qu'ils valent et combien nous les aimons, les respectons et les apprécions pour ce qu'ils sont. Finalement, nous ne devons jamais oublier de les embrasser souvent !