EDITION: Août - Octobre 2010

CÉLÉBRATION DE L'AMOUR

Helen Howard

L’amour tend à apparaître de façon curieuse, souvent inespérée, parfois peu convenable, en dépit de ce qui est normalement bienvenu... L’amour peut faire fondre un coeur glacé, lui apporter couleur et chaleur, et rénover les idées de ceux qui se posent des questions sur le sens de cette vie.


Il y a beaucoup de sortes d’amour, mais une spéciale est celle qui a inspiré tant et tant de rêves et de légendes : le type d’amour si intense et ressenti qu’il pousse les gens à vouloir passer toute leur vie ensemble. Beaucoup souhaitent le trouver, mais tout le monde ne le fait pas, se faisant qu’il soit encore plus précieux et extraordinaire pour ceux qui le désirent. Par chance, il n’y a pas que les amoureux qui en bénéficient, mais cela peut être aussi une très belle expérience pour ceux qui les entourent.

Dans cette époque où les relations sont inconstantes, beaucoup de ceux qui vivent une liaison choisissent de se marier – bien que cela puisse être aussi une forme très puissante de dire “ cette personne est très, très spéciale pour moi ”. Bien entendu qu’il est facile d’être cynique, et il est certain que le mariage peut avoir un sens très différent pour les uns ou les autres. Il y a toujours eu certains, guidés par les circonstances ou la nécessité, qui s’unissent pour des motifs loins de l’expression de l’amour, et il y a aussi ceux qui ressentent un intense amour mais qui ne trouvent pas nécessaire de se marier pour le démontrer. Cependant, le mariage reste souvent le choix élu par deux personnes pour reconnaitre et célébrer l’amour spécial qu’ils ressentent – symbolisant non seulement cet amour, mais peut-être aussi, entre autres, une grande compatibilité et un désir de partager les hauts et les bas de la vie.

Dans la plupart des civilisations, le mariage est lié traditionnellement à un certain type de cérémonie religieuse. Mais nous vivons actellement dans un monde où les idées et les croyances se transforment. Beaucoup ne se sentent pas à l’aise dans une cérémonie qui ne représente pas ses croyances, mais malgré cela ils veulent faire quelque chose qui marque l’occasion.

Au cours des dernières années ont apparu des possibilités alternatives de célébrer de façon personnalisée l’amour que ressent un couple, et il y a plusieurs personnes à Ibiza qui permettent de telles cérémonies, chacune d’une apparence différente.

Dernièrement j’ai rencontré Jon Michell Fueter, qui vit dans l’île depuis un peu plus de 22 ans. Depuis 2001 il a été le maître de cérémonies de bien des mariages avec son style propre et particulier, intrinsèquement inspiré des traditions du Nord et du Sud de l’Amérique. Il le fait, essentiellement, parce qu’il croit que l’amour engendre l’amour, et que le célébrer de forme consciente aide à qu’il soit reconnu et ressenti, et peut-être, aussi, à provoquer “ plus d’amour, c’est quelque chose dont le monde a besoin ”, dit-il.

Comme membre fondateur de “ Namasté “, sa première cérémonie fut celle de Juanito de Las Dalias. Depuis, les demandes de ce style de célébration nupciale n’ont cessé d’augmenter. Le fait de parler espagnol, français, anglais et allemand lui permet d’être en relation avec une grande variété de gens.

Il est important pour lui que la cérémonie ne soit pas dogmatique – pour cela, il ne dicte pas ni n’impose d’opinions religieuses, mais il se base sur les éléments vitaux de la nature, sur la puissance de l’amour sous toutes ses formes et sa réalité actuelle sur le couple présent. Les couples peuvent s’échanger des alliances ou autres expressions, ou promesse de leur choix. Ils choisissent aussi, normalement l’endroit de la cérémonie – presque toujours en plein air, parfois sur une plage isolée, au sommet d’une montagne, une maison privée ou un hôtel rural.

Avec ces choix personnels, il y a d’autres détails très importants pour Jon Michell pour contribuer à l’esprit de l’événement : par exemple, il place les invités et le couple en forme de cercle – contrairement à la majorité des mariages religieux où les invités ne voient les mariés que de dos. Il monte aussi un “ autel ” comme point central sur lequel il dispose des objets spéciaux symbolisant les éléments de la nature, et signale que le plus important de la cérémonie est l’amour lui-même – en fait, il considère l’amour comme le “ 5em élément ”, la substance qui donne un sens à la vie. Il croit que l’amour est le plus grand trésor qu’un être humain puisse trouver, et que “ connaitre quelqu’un avec qui partager sa vie n’est pas une certitude, mais un cadeau ”.

Les assistants sont invités à être pleinement présents pour témoigner et célébrer “ quelque chose d’unique et sacré ”. Après la cérémonie les opinions de la famille et des amis sont toujours positives, bien que parfois ils aient des opinions religieuses ou spirituelles propres et différentes. Jon Michell pense que, y compris entre les différentes croyances, la nature est un moyen commun à toute l’humanité, tel comme est, bien entendu, l’amour.

Texto: Helen Howard