EDITION: Juin - Août 2010

L'EXERCICE : UNE NOUVELLE OPTIQUE

Helen Howard

Maintenant que notre culture est de plus en plus consciente de la santé, la plupart des gens reconnaisse l'importance de réaliser un exercice. Ses bienfaits, évidents à travers l'expérience personnelle et la recherche scientifique, permettent une meilleure santé cardio-vasculaire, perte de poids, une meilleure protection contre les petites ou grandes maladies et la production d'endorphines et autres “bons” neurotransmetteurs. L'exercice, comme activité en elle-même, prend plus d'importance au fur et à mesure quand les gens ont de moins en moins l'occasion d'être actifs dans la vie quotidienne.

Dès le plus jeune âge, on espère des enfants qu'ils calment leur instint naturel de bouger, surtout dans le milieu éducatif et social. Ceci continue à l'âge adulte, quand beaucoup d'entre nous ont l'habitude de passer de longues moments où le mouvement est restreint par l'espace ou par les normes sociales. Parallélement, nous avons développé une attitude de plus en plus sédentaire par rapport aux loisirs – la plupart des “salles de séjour” sont axées autour de la télé et du canapé, et ne sont pas conçues pour y faire une activité physique.

Dans beaucoup de cas, les machines ont remplacé une grande partie de nos activités physiques et manuelles d'autrefois, et cela coïncide à une époque dans laquelle nous avons accès, de façon presque illimitée, à une nourriture très tentatrice qui contient beaucoup plus de gras et de sucre que la nature nous offre normalement. Tenant compte de tout cela, il n'est pas surprenant que beaucoup soit obèse, ou en mauvaise santé, et, une fois dans cet état, il est difficile d'imaginer la sensation de bien-être que produit le fait d'être physiquement en bonne forme, et encore plus difficile de trouver la motivation pour persister malgré les sentiments initiaux de refus ou d'incommodité. Beaucoup de gens aussi ne font pas d'exercices pour des raisons de douleurs ou de lésions.














Il est intéressant de savoir qu'il existe des machines qui peuvent réveiller l'impulsion initiale et la capacité du corps pour faire des exercices. La semaine dernière on m'offrit une séance d'essai avec un nouvel appareil appelé “Miha Bodytech”. Son but est d'activer des groupes musculaires spécifiques en utilisant des stimulations électriques contrôlés. Ceci renforce les muscles et permet de brûler l'excédant de graisse et la cellulite. De même que l'exercice conventionnel, il améliore aussi la circulation dans les organes et les tissus, et engendre les neurotransmetteurs qui améliorent le dynamisme. Ma séance fut dirigée par Keith, un entreneur personnel diplomé. Une de ses fonctions est de concentrer son travail sur des zones spécialement problématiques. Il recommande une routine d'entrainement de deux fois par semaine, chaque séance durant de 30 à 40 minutes. Keith dit qu'un programme comme celui-ci offre des résultats beaucoup plus rapides qu'un exercice conventionnel, ce qui peut être utile à ceux qui veulent progresser rapidement ou à ceux qui ont peu de temps libre.











Le procédé implique à porter une veste, qui ressemble à celle d'un costume de plongée, et des courroies pour tenir les bras et les jambes. On humidifie des électrodes qui sont dans la veste pour être en contact avec plusieurs zones musculaires. On les connecte et les contrôle sur une console de la taille d'un ordinateur portable. Ainsi connectée, la personne réalise des mouvements qui peuvent aller des plus doux au plus vigoureux, dépendant de la capacité et des préférences personnelles. Suivant les nécessités la séance peut se faire assise ou couchée. Chacune des 10 zones musculaires qui touche le système peut être contrôlée et monitorisée individuellement.

Il semble qu'il existent de plus en plus d'applications médicales avec cet appareil – par exemple pour soulager la douleur et pour la réhabilitation musculaire post-opératoire. Il est aussi utile pour traiter les muscles du bassin affaiblis ou les crampes musculaires persistantes. Il peut être très efficace pour traiter les problèmes lombaires – un des causes principales de la douleur et du manque de mobilité – en atteignant les muscles profonds, ce qui est difficile ou impossible par l'exercice conventionnel.

Une autre de ses utilisations est d'aider à garder la forme, surtout pour ceux qui ont des difficultés à le faire. Même en faisant des exercices de façon régulière, nous avons toujours ce que l'on considère des "zones problématiques", souvent aux alentours de l'estomac, des fesses et des cuisses. On dit que cet appareil est particulièrement efficace pour réduire le gras et surtout la cellulite indésirée dans ces zones, activant de façon profonde la circulation du sang au muscle et au tissu connectif. On peut penser que cela est aller un peu loin, mais il y aura toujours beaucoup qui seront mécontents avec ce qu'ils considèrent comme des tares et sont tentés par des régimes extrêmes ou la chirurgie. Cette méthode non aggressive peut offrir une meilleure solution.





Ainsi, pour ceux qui ont besoin de trouver un stimulant pour être en forme, pour ceux qui ont des douleurs ou des problèmes physiques, y compris pour ceux qui ont besoin d'un peu d'aide pour fortifier leur corps, ils peuvent essayer quelques séances pour voir les résultats positifs. Il y a beaucoup de façons différentes de faire de l'exercice, et chacune apporte quelque chose de différent – comme tout dans la vie, il suffit de trouver la solution à chaque cas.



Text: Helen Howard