EDITION: Février - Avril 2010

VENTE AUX ENCHÈRES IMMOBILIÈRE A IBIZA

Ruth Osborn
À la une, À la deux… Adjugé!

Alors qu’Ibiza se prépare pour cette première vente aux enchères immobilière, Ibicasa remémore l’his-toire de cette manière de vendre et d’acheter.




Les ventes aux enchères sont palpitantes. La possibilité d’acquérir une chose très recherchée, peut-être à un prix dérisoire, la tension entre les acquéreurs et l’adjudication finale de la vente quand tombe le marteau du commissaire-priseur. A un moment donné, les ventes aux enchères peuvent aussi donner la valeur réelle d’un article sur le marché. Finalement, un objet vaut seulement ce que quelqu’un est prêt à payer pour lui. La vente aux enchères est une ancienne manière de vente publique où tout le monde peut participer et où, de manière très simple, les choses sont vendues au plus offrant. Le mot "auction" en anglais vient du latin “augere” qui signifie augmenter.








Dans le monde occidental, l’histoire de la vente aux enchères est variée. Le premier historien qui parle d’achat-vente de biens aux enchères est le grec Hérodote en l’an 500 av. J.C. Alors qu’à Babylone, les femmes étaient souvent vendues aux enchères pour se marier. En fait, c’était la seule façon légale pour que les femmes deviennent des jeunes mariées. Le commisseur-priseur commençait par celle qu’il considérait la plus belle et continuait jusqu’à celle qu’il trouvait la plus laide. Imaginez...! Pendant l’Empire Romain (27 av. J.C. – 476/1453) les ventes aux enchères servirent pour partager les butins de guerre, et l’on dit aussi que l’empereur romain Marc Aurèle (121-180) vendit aux enchères des reliques de famille et des meubles de grande valeur dans une vente qui dura plus de deux mois.




Au XV ème siècle, le roi d’Angleterre Henri VII instaura quelques- unes des premières lois régulatrices, et deux cents ans plus tard les ventes aux enchères étaient déjà un événement populaire dans les cafés et les tavernes, où il se vendait de l’art, des objets de collection et, parfois, des terres. Au XVIIIème siècle s’ouvrirent les salles des ventes anglaises bien connues, Sotheby’s (1744) et Christie’s (1766). Audelà de l’Atlantique, dans l’Amérique colonisée la vente aux enchères devint le principal moyen que les colons utilisèrent pour acheter et vendre des terres, des récoltes, des peaux et du tabac à partir de la fin du XVIème siècle. Malheureusement, le trafic des esclaves se fit par enchères.







Actuellement, une nouvelle génération de ventes aux enchères est née grâce au marché global créé par internet. Des salles des ventes virtuelles comme Ebay ont fait en sorte que cette pratique devienne plus facile, plus accessible et avec un haut potentiel de rentabilité pour ceux qui achètent et vendent de tout. Autre tendance actuelle est celle des ventes aux enchères immobilières. A cause du climat économique actuel et de la situation du marché immobilier, ces ventes ont été reçues avec succès dans toute l’Europe, surtout dans le Royaume Uni et sur toutes les côtes espagnoles; Ibiza, toujours à la pointe de la mode, n’allait pas être une exception. La première vente aux enchères immobilière internationale aura lieu dans l’île le 9 avril 2010, dans le luxeux hôtel de cinq étoiles, Aguas de Ibiza, à Santa Eulalia.




A cette vente seront présents les éventuels acheteurs et vendeurs, avec pour objectif que toutes les parties impliquées en sortent gagnantes. Initiés, organisés et promotionés par des entrepreneurs du secteur immobilier, les membres de l’équipe de "Property Ibiza Auctions" ont plus de dix-huit ans d’expérience dans l’île, procurant toujours un service de qualité. La vente se fera en espagnol et en anglais, et il y aura aussi des conseillers multilingues. La vente offrira une bonne sélection de propriétés, au niveau de toutes les bourses, et garantira que le processus d’achat-vente soit:


• Juste – en termes de valeur du marché.
• Simplifié – en termes de procédure d’achat et avec l’avantage de que toutes les vérifications sur les propriétés soient faites avant la vente.
• Plus rapide – la vente sera légale le jour-même et effective avant 30 jours.
• Moins cher – sans frais d’agence ajoutés au prix final; un rabais de 50% sur les frais d’achat et de 50% sur les frais de vente, et le coût légal de Gamaservi sera aussi réduit de 3% à 1%.


Ce jour là, une équipe de professionels de la salle des ventes "Casi Todo" de Santa Gertrudis, qui travaille dans ce domaine depuis plus de trente-cinq ans à Ibiza, adjugera les propriétés.

Voilà, sans doute, une occasion indispensable pour ceux qui cherchent à acheter ou vendre une propriété à Ibiza le printemps qui vient, et qui sait, avec une programmation de ventes aux enchères prévue, que cela soit une nouvelle manière de vendre des propriétés dans l’île.
Text: Ruth Osborn