EDITION: Décembre 2009 - Février 2010

LES MYSTÈRES DE 2012

Jerry Brownstein






















On parle ici et là d’une prédiction, selon laquelle, le 21 décembre 2012, se réuniront plusieurs forces cosmiques puissantes qui causeront des changements radicaux sur la Terre. Cette rumeur s’est rapidement étendue, venant de certains secteurs marginaux du mouvement de la Nouvelle Ere, touchant la conscience quotidienne, créant diverses prophéties qui vont du désastre apo-calyptique au réveil glorieux d’une révolution spirituelle. Pourquoi cette date a-t’elle attirée tellement l’attention, et qu’est ce que cela signifie

Il y a trois fils principaux qui tressent cette histoire. Le premier est en rapport avec l’ancienne civilisation de l’Amérique centrale, les Maya, un peuple qui a développé des conaissances mathématiques et astronomiques incroyablement sophistiquées, bien des siècles avant que de telles informations soient découvertes dans le monde occidental. Ils envisagèrent un calendrier "à long terme" de 5.125 ans, pour terminer à "La Fin des Temps", le 21 décembre 2012. Certains disent que cette "fin des temps" veut simplement dire que le calendrier Maya repartira du début pour commencer un nouveau cycle; alors que d’autres la voit comme une inflexion dans l’histoire de l’humanité.









Le second fil qui arrive à 2012 est la théorie de l’Alignement Galactique, qui se produit tous les 25.800 ans, quand le Soleil, vu de la Terre, s’aligne directement avec le centre de notre galaxie (la Voie Lactée). Cela arrivera aussi le 21 décembre 2012, et ce n’est pas un hasard que cela soit connu par les Mayas dans “La Fin des Temps”. Ils appelaient le centre de la Voie Lactée le "gouffre obscur", et selon leur mythologie elle était liée à la création de l’Univers.

La dernière pièce du puzzle s’appele la "Précession des Equinoxes", en relation avec l’astrologie. En expliquant de façon consise, les constellations correspondantes aux douze signes du zodiaque reculent dans le ciel chaque année, de manière que chaque 2.160 ans change celle qui est visible à un point concret du ciel. Presque tous les astrologues sont d’accord que le 21 décembre 2012 se terminera un de ces




longs cycles et l’on passera de l’Ere du Poisson à la tant avancée Ere du Verseau.

Il y a beaucoup d’interprétations différentes sur ces signaux célesres, présentant un large éventail des possibles conséquences. Les prophéties les plus pessimistes parlent de cataclysme et de catastrophes naturelles sur la Terre qui destruiront notre monde actuel. Les plus positifs voient le 21 décembre 2012 comme une ouverture vers un grand réveil de la conscience illuminée.







L’idée de fin du monde se base, en partie, sur des données scientifiques qui prévoient un possible accroissement de l’activité solaire, avec des éruptions spécialement intenses entre 2010 et 2012. La vision pessimiste agrandit cette possibilité à une énorme explosion dans l’atmosphère solaire qui provoquerait une révolution géométrique de la Terre, inversant les polarités magnétiques des pôles Nord et Sud, avec des conséquences désastreuses. Sans entrer dans les détails, on peut affirmer que la base scientifique d’un tel événement est peu convaincant, ce qui n’a pas empêché qu’Hollywood vient de sortir un film d’aventures intitulé "2012", basé sur ces prédictions de fin du monde et montrant des scènes de mort et de destruction.









Les interprétations plus optimistes au sujet de 2012 ne croient pas que cette "Fin des Temps" suppose la fin de notre monde matériel, plutôt la fin de notre obsession matérialiste. Cette version positive de 2012 affirme que la vision globale actuelle, basée sur des basses vibrations de peur et d’avarice, sera supprimée par un changement soudain de conscience global à des vibrations plus hautes d’amour et de lumière. Il existe des indices qui misent sur cette prédiction d’espoir, par le fait que de plus en plus les gens cherchent une forme alternative de voir le monde. Cela est un fait, bien que la majorité de la race humaine reste accrochée à une forme ancienne de penser, et c’est très difficile d’imaginer que cela puisse changer de façon si radicale entre maintenant et le 21 décembre 2012.













Ainsi, vu qu’il paraisse improbable que le monde se termine en 2012, et également improbable que la majorité du monde s’ouvre soudainement à un plus haut niveau de conscience, alors, que devons nous penser de ce phénomène? Je suggère que si le 21 décembre 2012 a une importance ce n’est pas pour ce qui peut se passer à cette date concrète (souvenons-nous du changement de millénaire!), mais plutôt parce qu’il représente un point central au milieu d’une série d’années pour permettre une grande transformation. Les vents soufflent au changement et ses effets peuvent déjà se voir dans l’écroulement des vieux systèmes financiers, écologiques, énergétiques et politiques. La chute de ces structures traditionnelles nous présente beaucoup de défis, mais aussi l’occasion de changer le cap de notre civilisation vers des directions plus positives. Peut-être que l’énergie qui cernera 2012 servira de catilisateur pour motiver les habitants de cette planète à choisir un nouveau chemin plus illuminé, à la recherche d’un monde meilleur. •

Texte: Jerry Brownstein