EDITION: Juin - Août '09

CRISE OU OPPORTUNITÉ?

Dassana

L’amour et la bonté sont le fondement de la société humaine. Si l’on perd ces sentiments, on se confronte à des problèmes de grande ampleur.

Le développement de la science nous a offert un énorme progrès, mais aussi nous a enlevé la magie de ce monde, et nous le payons cher. Nous passons une époque de l’évolution humaine où beaucoup de valeurs nationales, culturelles et religieuses s’écroulent. L’éthique et les normes basées sur elles sont considérées obsolètes et perdent leur validité, étant remplacées par une morale égocentrique et facile. Les problêmes sociaux sont le reflet de la mesquinerie de la vision mondiale actuelle.

L’histoire de l’humanité est marquée par de nombreux changements. Autrefois ils se produisaient lentement, passant des siêcles à se développer, alors que maintenant, ils sont accélérés par les technologies avancées, et s’accomplissent en une seule génération et nous ne sommes pas capables de les assimiler. Le grand changement dans lequel nous nous trouvons englobe pratiquement tous les domaines de la vie.




La globalisation, la menace du changement climatique et la crise financière et économique nous confrontent à des problèmes que nous ne pouvons résoudre par des moyens traditionnels. Les décisions politiques mises en pratique actuellement manquent -d’effectivité nécessaire car elles ne traitent que des symptômes de la crise et non de ses causes profondes.

La majorité des problèmes actuels découlent des faits et des comportements humains, qui sont le produit de la pensée, des sentiments et des valeurs humaines qui, en leur temps, sont déterminés par la croyance que le bonheur peut se trouver par ce que nous avons et ce que nous faisons. Les causes se trouvent dans l’esprit humain et proviennent de notre conscience limitée.

La désillusion que nous ressentons par rapport au matérialisme nous amène à nous demander ce que nous cherchons réellement. Il se peut que les technologies avancées nous ait pourvu d’une meilleure possibilité de dominer notre existence, mais, en même temps, elles ont fait croitre les insuffisances de notre conscience qui n’est que développée partiellement. Trompés à croire que le bonheur n’est basé que sur des circonstances externes, nous avons mal utilisé nos nouvelles possibilités, saccageant et empoisonnant la terre. En même temps, notre société a chuté dans une égoiste et narcissiste recherche à la satisfaction de nos propres sentiments. La solitude, la cupidité, la peur et l’indifférence -augmentent de façon alarmante.


Serons-nous capables de surmonter cet état de conscience limité?
Nous n’avons jamais eu tant besoin d’un changement spirituel, ni tant de possibilités pour faire changer notre conscience.


Texto: Dassana







Dassana ha impartido cursos de meditación en Ibiza, Holanda y Alemania.

www.meditationincelebration.com