EDITION: Décembre '08 - Février '09

MEDITATION LE FILM DANS LA TÊTE

Dassana

Meditation
LE FILM DANS LA TÊTE

La méditation est une méthode purement scientifique. Dans le language scientifique cela s’appelle observation, observation des objets, pour être plus précis. Quand cette observation vire à 180º et se dirige vers l’intérieur au lieu de l’extérieur, on l’appelle méditation. Il n’est pas nécessaire d’avoir des croyances religieuses, un athée peut aussi bien méditer qu’un croyant car la méditation n’est qu’une méthode pour voir en nous-même.

Quand nous regardons en nous-même, nous prenons conscience de comment fonctionnent notre intellect et nos processus cognitifs. Dès le moment où nous savons comment fonctionne notre esprit nous ne sommes plus dominés par lui. Cette prise de conscience signifie que nous sommes au-delà de notre intellect. On ne peut pas être observateur et observé â la fois, et l’on devient un spectateur avec une vision plus ample.










L’esprit fonctionne comme un film: les pensées apparaissent en lui comme les images sur l’écran. Si l’on passe le film au ralenti, l’on peut apercevoir les intervalles entre les photogrammes. Il se passe la même chose avec les mots et avec les notes de musique: il y a toujours un interstice, un silence. Deux notes ou deux mots ne peuvent être deux sans être séparés par un intervalle. Le silence est toujours présent, mais nous devons être très attentif, nous devons ouvrir nos sens pour nous en rendre compte.

Ces interstices existent aussi entre nos pensées. Si nous examinons notre pensée avec beaucoup d’attention nous pourrons découvrir ces espaces vides. Moins nous faisons attention, plus notre esprit devient chaotique. Si nous l’observons de façon plus consciente et nous percevons les intervalles entre les pensées, notre esprit se calmera et notre intelligence sera plus lucide et perspicace. Là, nous ne sommes plus dominés par notre tête, au contraire, nous l’utilisons quand nous en avons besoin.










L’observation est la clé de la méditation: observez ce qui se passe dans votre tête, observez simplement ce qui s’y passe, sans rien y supprimer ni ajouter. Gardez votre rôle de spectateur et, petit à petit, les interstices entre les pensées apparaitront et se développeront. Des instants de silence se produisent, et le trafic chaotique des pensées devient ordonné et calme. Des moments de silence apparaissent. Une pensée surgit et, jusqu’à ce qu’arrive une autre, il y a un silence.

Ces espaces silencieux vous donnerons la première notion de ce qui est la méditation et laisseront votre esprit lucide et tranquille. Vous sentirez une sensation de joie et de paix quand le flux des pensées sera calmé et l’esprit plus silencieux.