EDITION: Juin - Août '08

PILATES











La Force Intérieure



Joseph H. Pilates: 1880 - 1967




 Ceci se passa dans un village à l’ouest de l’Allemagne: Il y vivait un petit garçon, un enfant chétif, qui avait presque toujours mal aux extrémités et qui toussait beaucoup. Ses maux – asthme, rachitisme et fièvre rhumatisante – ce qui n’était pas rare en cette fin du XIX ème siècle quand les carences et les maladies étaient à l’ordre du jour. Cet enfant s’appelait Joseph Hubertus Pilates.

Il comprit vite que, pour vivre pleinement une vie, il était nécessaire d’avoir un corps fort et sain, et décida de ne jamais se laisser aller. Il commença à faire du sport avec prudence, prit des cours de gymnastique et s’intéressa au yoga et autres méthodes d’entrainement de l’extrème orient. Au fil des années, Pilates récupéra ses forces et devint un jeune homme d’une allure magnifique, à tel point qu’il posa comme modèle pour des gravures anatomiques.














Entraînement dans un lazaret
20 ans plus tard, quand la première Guerre Mondiale planait sur l’Europe, Pilates résidait en Grande Bretagne où il avait émigré. Considéré comme un éventuel ennemi, il fut interné dans un camp de concentration. De nouveau il refusa de succomber à la souffrance et à la désespération sans lutter, et se souvint des exercices qui lui avaient donné sa force vitale. Il enseigna ses méthodes à ses compagnons de prison, leur faisant faire des exercices sur les durs matelas et démonta les lits de l’infirmerie pour les utiliser comme appareils de gymnastique. Ces pratiques donnèrent tant de force aux prisonniers qu’ils survécurent à une épidémie de grippe sans trop de mal.

La guerre terminée, Pilates revint en Allemagne où le problème de la santé était une affaire importante pour tous. La gymnastique était devenue populaire et apparurent les premiers établissements de bains. Joseph Pilates se consacra à l’entraînement intégral du corps. Il enseigna ses propres méthodes et exercices. Le jeune faible et maladif était devenu un grand sportif.











Le premier studio Pilates
En 1926, Pilates partió en la búsqueda de nuevos horizontes en América. Con su esposa, Clara, abrió en el edificio del New York City Ballet su primer estudio de entrenamiento. Pronto estableció un contacto intenso con los bailarines y coreógrafos de su época. En aquel entonces, Pilates llamaba a su método “Contrology”. Seguía desarrollando tenazmente su programa y creó un sistema único compuesto de unos 500 ejercicios. Pronto se corrió la voz de las técnicas de entrenamiento tan particulares que este inmigrante enseñaba y deportistas de élite, actores y leyendas del baile como Martha Graham iban a entrenar en su estudio. Otros se formaron bajo su dirección para enseñar a su vez sus métodos, contribuyendo así a divulgar sus ideas.

Au début des années 30, Pilates commença à archiver systématiquement les succès de sa méthode. Il prenait des photos de ses élèves avant la première classe et après la trentième. On cite souvent la conclusion qu’il sortit de ce procédé:





"Après 10 séances on sent la différence, après 20, on la voit et après 30, on a un nouveau corps.”





La méthode Pilates
Pilates, dont le corps se conservait jeune, décéda dans un incendie en 1967. Il n’arriva à voir comment sa méthode s’est convertie en une référence de bien-être dans tout le monde. Ce mélange entre entraînement de fitness, yoga et danse continue d’être la solution parfaite aux nécessités actuelles. Son but est d’obtenir force et souplesse, en trouvant un équilibre entre le corps et l’esprit. Ses principes fondamentaux sont: Se controler, se concentrer, respirer, se relaxer et mouvements fluides. L’axe de la méthode est l’entraînement du “Powerhouse“, qui se trouve dans la musculature autour de la colonne vertébrale, au centre du corps humain, et où Pilates situe la source d’énergie.

Les exercices fortifient et étirent les muscles profonds sans développer excessivement les superficiels. On évite les postures forcées et l’on travaille toujours sur un groupe de muscles complet. Ainsi, la méthode Pilates résout les problèmes de dos, améliore la respiration, maintient les tendons et les ligaments flexibles et aide à prevenir l’ostéoporose. Le corps devient plus fort et svelte, les mouvements deviennent plus harmonieux, comme ceux des danseurs. En général, avec ce nouveau bien-être du corps, augmentent aussi la sécurité et la confiance en soi-même.









Les débutants commencent l’entraînement sur des petits matelas au sol, ce que Pilates utilisa en premier. Ensuite l’on fait des exercices à l’aide de machines spécifiques construites en bois, cuir et ressorts d’acier avec poulies et cordes. Le travail est centré sur l’élimination des tensions et ainsi, l’on accroit et approfondit l’effet des exercices. Des machines comme “l’Universal Reformer” et la “Cadillac” rappellent encore aujourd’hui l’endroit où Joseph Pilates a pu vaincre la désespération la plus profonde grâce au succès de ses efforts physiques maximums. Quelques détails de ces appareils rappelent des accessoires des lits d’hopital.