EDITION: Juin - Août '08

MEDITATION: MÉDITER... SE FAIS COMME CELA!

Dassana
Pour qui est utile la méditation?
Si nous voulons méditer nous n’avons pas besoin d’abandonner notre famille pour passer le reste de notre vie dans une caverne de l’Himalaya. Nous pouvons le faire parfaitement sans changer notre façon de vivre – avec le travail, la famille, les amis, internet et les portables. La méditation nous aide, en plus, à remplir nos multiples obligations et supporter les tensions quelles nous créent.

Pour affronter les défis de la vie de façon active et relaxe, nous devons nous concentrer régulièrement sur nous-même et retrouver notre propre harmonie. La méditation n’est pas réservée aux lamas tibétains, aux maîtres zen ou aux moines catholiques. Cela est valable pour tous ceux qui ne veulent pas se laisser envahir par le stress croissant de notre monde mouvementé.


Quelle est la meilleure façon de commencer soi-même?
La façon la plus simple et aussi la plus ancienne est d’observer notre respiration. S’asseoir confortablement sur un coussin ou une chaise, les jambes croisées si l’on veut, le dos droit, la tête légérement penchée en avant et les mains à la hauteur de la poitrine ou sur les genoux. Respirer profondément plusieurs fois et décontracter le corps. Alors, concentrer toute son attention sur le mouvement de montée et descente de l’abdomen causé par la respiration. Surtout ne pas la changer, mais simplement l’observer.


Si l’on s’aperçoit que l’on s’est distrait, que l’on pense à autre chose, on se reconcentre sur sa respiration. Ce n’est ni un jugement ni une critique! C’est totalement normal que cela arrive, et le simple fait de prendre conscience que l’on pense à autre chose est déjà un grand pas. On observe les pensées comme si c’étaient des nuages qui passent. Elles vont et viennent, aucune n’est plus belle que l’autre, elles sillonnent seulement le ciel. L’attention revient de nouveau à la respiration d’une manière douce et calme.

On peut changer de position, si c’est nécessaire, mais si on le fait, il faut concentrer toute son attention sur ce mouvement. Une fois à l’aise et de nouveau détendu, reporter son attention sur la respiration. Pour les débutants, il est important de savoir qu’en pratiquant cette méthode de méditation, aussi bien le corps que l’esprit s’y refuseront. Nous sommes habitués à l’agitation, au stress, à agir et penser en même temps, mais nous ne sommes pas habitués à ne rien faire du tout.


Il est conseillé de commencer à pratiquer pendant 10 minutes, par exemple, petit à petit, et l’on peut arriver jusqu’à une demi-heure. Il ne s’agit pas d’une question de temps mais de rechercher le silence.








Dassana ha impartido cursos de meditación en Ibiza, Holanda y Alemania.

www.meditationincelebration.com