EDITION: Décember '07 - Février '08

YOGA

Nora Belton














“Pourquoi faire paraitre un article sur le Yoga dans une revue immobilière?”
Il n’y a rien de plus fondamentale dans la vie qu’une maison, un foyer. Une structure solide qui procure protection et confort. Nous l’entretenons avec amour, la rendons belle, c’est notre refuge, là où nous nous réveillons et où nous revenons chaque soir. Les êtres humains résident dans des maisons, et l’âme humaine réside dans le corps humain. Le corps physique est notre foyer, notre temple. Un chercheur demanda une fois à son Maitre: “Quel est le temple que je dois adorer?”, et son Maitre lui répondit: “Ton propre corps est le meilleur des temples, c’est le temple le plus élevé de Dieu.”







Todo lo que experimentamos en la vida tiene lugar de alguna manera a través del cuerpo físico. “Percibimos a través de nuestros cuerpos, nuestras mentes y nuestros corazones.










Tout ce que nous ressentons dans la vie passe à travers notre corps physique. Nous percevons à travers nos corps, nos esprits et nos coeurs. Les Asanas, les postures que nous pratiquons dans le Yoga, nous “parlent” à chaque niveau de notre être. Le Yoga est une pratique pour notre époque. C’est à la fois une médecine, un appui, un guide et un refuge. Il libère, fortifie et réconforte.

Actuellement, la popularité du Yoga est le témoignage de son éternité. Et je ne crois pas qu’il y ait un Yoga “correct” ou “équivoque”, mais seulement “effectif” ou “moins effectif”. Comme a dit sagement le Dalaï Lama, “chaque pays a son fromage favori”. De la même manière, il existe une pratique de Yoga pour chaque tempérament. Je recommande toujours que chacun fasse du “yoga shopping”, jusqu’à ce qu’il trouve un maître et un style qui lui conviennent. Cela est facile à Ibiza... île connue pour soutenir l’individualite chez les gens, il n’y a pas deux professeurs identiques.




Les textes anciens comme les Yoga Sutras de Patanjali, les Upanishads et le Bhagavad Gita décrivent les “comment et pourquoi” du Yoga, les “quoi faire et ne pas faire”. Les interprétations peuvent être strictes ou plus souples, mais le seul style de vie qui ne correspond pas avec le Yoga est une vie malsaine. Finalement, il faut choisir entre les nuits de folie et la désintoxication efficace de la pratique du Yoga.









Le Yoga est une science complète, mais chaque branche contient en soi la graine de cette totalité. Quel que soit le type de Yoga que vous voulez pratiquer, que ce soit le Karma Yoga pour les actifs et orientés au service des autres, le Bhakti pour ceux qui agissent par le coeur, ou le Jnana pour les intellectuels, tous les chemins mènent à Rome, comme on dit. Bien qu’il existe une abondante littérature sur la philosophie du Yoga, il n’y a pas besoin d’être un grand lecteur pour comprendre cet enseignement. Le chant sacré (un de mes prefers), ouvre le coeur. Mais pour cela il n’est pas nécessaire d’être musicien. On dit qu’être capable de méditer est le but final de l’harmonie physique qui est resultat (ou “qui resulte”) de la pratique du Hatha Yoga, mais l’on peut commencer par où l’on veut, “a”, “b”, “c”, ou “tout le pré-cité”. Mon maître et gourou , pendant plusieurs années, Gurumayi Chidvilasananda dit: “Si tu ne peux réaliser toutes les pratiques, choisis-en une qui te plaît et fait la tous les jours, avec dévotion, et elle donnera ses fruits.”










Les leçons et les bienfaits font partie même de la pratique. Il y a un léger nettoyage au niveau mental, émotionnel et physique. C’est une espèce d’alchimie. Certains effets sont immédiats: souvent j’ai commencé une séance avec une humeur de chien, et je l’ai terminée dans la felicité. D’autres effets tardent plus à se faire sentir, mais ils sont durables. De toute façon, on ressent quelque chose de magique.





SPIRITUALITÉ ET PHILOSOPHIE

Pour avoir une vision spirituelle il n’est pas nécessaire d’être en pleine forme physique, mais pour moi, la recherche de mon potentiel physique est en lui-même un fait spirituel. La philosophie du Yoga nous apprend à voir Dieu en tous et en tout; elle nous aide à trouver et connaitre l’Être, et le respecter; elle nous donne des moyens et la compréhension pour être “dans le monde”, comment gérer notre vie, nos devoirs et responsabilités avec compassion, tolérance et efficacité, affronter notre propre “guerre”, comme cela est mentionné dans le Bhagavad Gita; à rechercher la paix dans un monde tumultueux, et à être heureux. Le guerrier qui est décrit dans la fameuse bataille épique est un guerrier heureux.








La pratique du Hatha Yoga développe une sensation de liberté dans un corps physique qui symbolise notre état “d’attachement”, lié par une existence matérielle. Nous arrivons à connaitre et apprécier comment les éléments de la nature travaillent à travers nous et dans notre interieure. La séance ou classe de Yoga se déroule dans un rythme d’activité et de passivité, de mouvement et de calme, imitant le rythme de la vie elle- même.

La pratique du Hatha Yoga représente l’effort et la volonté qui nous unit finalement avec la partie éternelle de nous-même. C’est la forme qui nous mène vers le sans-forme divin.













Par ma pratique j’ai pu apercevoir une conscience supérieure, et quelque chose d’ineffable qui m’anime toujours à “être dans le monde mais ne pas être de lui.” Avec le temps, le Yoga a évolué dans ma vie, d’une forme intelligente et familière d’exercices en une relation permanente avec une sensation de respect pour moi-même, et d’émerveillement.













Nora Belton
Formation de Professeurs de Yoga
noraibiza@yahoo.com.