EDITION: Décember '07 - Février '08

LAS DALIAS


Marché Hippy, Concerts, Restaurant, Foire de l’Art, Fête mystique, et Local de Fêtes... Depuis environ 54 ans, Las Dalias est devenu le symbole éclectique d’Ibiza.

Juan Mari Juan, connu dans l’îe comme "Juanito", en est le patron, depuis que son père lui en a passé la responsabilité quand il avait 23 ans. Las Dalias fut ouvert le 4 novembre 1954 par Joan Mari, agriculteur et charpentier, le père de Juanito. Au départ, c’était un bar avec une salle de danse. Cette salle servait aux fêtes spéciales des habitants du nord de l’île: mariages, communions, baptêmes, Noêl, Jour de l’an, etc... cela pendant les années 50et 60.

A la fin des années 60, voyant la progression de l’industrie touristique, Joan ajouta un restaurant-cave et fit des barbecues pour les groupes tourisques. Les jardins de Las Dalias se remplirent de touristes élégants en robes longues, costumes et cravates. On leur offrait tout le poulet et la sangria qu’ils voulaient pour 125 pesetas (0,75 €). La soirée comprenait aussi un spectacle de flamenco et un orchesrte... Mais avec le développement du tourisme de masse, au sud de l’île d’autres négoces commencèrent à faire la concurence avec le barbecue, et comme ils étaient plus près des nouveaux hotels d’Ibiza et de San Antonio, Las Dalias passa une période de baisse provisoire…


A la fin des années 70, avec le développement du Marché Hippy d’Es Cana, Las Dalias se transforma en un phénomêne spontané de fêtes informelles les mercredis soir après le marché. Les musiciens venaient de partout et les jam sessions accompagnaient le diner des vendeurs qui se reposaient d’une longue journée...

En 1978, Bob Marley vint jouer aux arènes d’Ibiza. Logeant dans une finca de San Carlos, un soir son groupe vint diner à Las Dalias. Il n’y a pas de photos pour témoigner cette occasion, mais la légende parle de nuages de fumée qui remplirent l’atmosphère…

En 1984, Joan passa les commandes à Juanito, qui à l’époque était connu comme courreur dans des courses importantes de l’île. A 23 ans, Juanito se lança dans l’affaire avec toute la vigueur de la jeunesse... et pendant l’hiver 1984, le Theatre Trust, une société bénéfique composée de résidents britaniques, présenta l’oeuvre "Oliver Twist" après avoir modifier la piste de danse pour les besoins théâtraux. Dans la distribution, il y avait Nina Van Pallandt, qui à l’époque habitait l’île. Le spectacle offrait deux scéances par jour, pendant deux semaines entre décembre et janvier, et toutes les places furent prises.

A la même époque, Juanito devint ami des Estudios Mediterráneo, qui menait des membres de Judas Priest. Beaucoup de musiciens qui venaient enregistrer au studio allaient à Las Dalias pour jour leur "dernier concert" avant de quitter l’île... En dehors de nombreux groupes espagnols de l’époque, Judas Priest, membre de UB40, Stan Webb, Sham 69, Nina Hagen et beaucoup d’autres jouèrent à Las Dalias. Ce mouvement de groupes attira de nombreux VIPs de la musique les soirs de concerts.Il était fréquent de se trouver parmi la foule des gens comme Brian May, Jimmy Page, Ron Wood, Mike Oldfield, Bob Geldof et beaucoup d’autres.

Le jour de la saint Valentin 1985, Juanito inaugura un marché hippy expérimental de cinq stands dans le jardin de Las Dalias.Il ne pouvait pas imaginer, alors, que cela se transformerait en 200 stands qui reçoivent près de 20.000 visiteurs chaque samedi en été. Au cours des années le marché s’est étendu jusqu’à sa superficie actuelle, occupant le jardin, la salle et les environs.Il y a plusieurs zones pour manger et boire, comme un salon de thé arabe, un bar de jus de fruits, et un salon au niveau supérieur connu comme le "Sky Lounge" et beaucoup d’autres endroits où les visiteurs peuvent se relaxer. Toute la journée, il y a des DJs qui mettent de la musique et souvent des musiciens qui jouent en direct. Les stands vendent de tout, des vétements aux CDs, de l’encens, de l’artisanat, des jouets, des lampes, des herbes, etc. Pour avoir un stand, la liste d’attente reste immobile depuis 7 ans.

Le Marché de Noël est né en 1988, suivant le Marché de l’été, pour subvenir aux besoins de l’hiver. Il se créa selon les coutumes allemandes. Il commence au moment du pont de la Constitution, exactement le jour de la saint Nicolas. Le Marché des Rois Mages, époque des fêtes pour les espagnols, suit celui de Noël. Actuellement les deux marchés ne forment qu’un seul. On peut trouver les produits allemands au Marché comme “Glühwein” (vin chaud avec cannelle, clou de girofle, raisins secs...) et des gâteaux et biscuits de Noël. Et biensur les plats typiques du restaurant local. Aussi beaucoup de stands de cadeaux et décoration de Noël. Tous les stands sont à l’intérieur et ouverts du 7 décembre au 5 janvier, sauf les 25 et 26 décembre et le 1º janvier. Horaire: De lundi à vendredi 17-22 h, Samedi et dimanche 11- 22 h.



En plus des marchés, Las Dalias est connu pour ces fêtes de choix. Le mercredi, sa manifestation la plus populaire est la fête "Namasté" qui présente un jardin de couleurs et sons inimaginables... Musiques du monde en direct, cuisine exotique, danse jusquáu lever du soleil... Ce qui a commencé il y a 8 ans comme une petite fête de jardin avec cuisine végétarienne et boissons sans alcool est devenu un énorme centre d’attraction aussi bien pour les locaux que pour les touristes, amenant chaque mercredi un millier de personnes dans le jardin.

" Las Dalias restera un choix", dit Juanito, "il est important qu’il continue à exister des endroits comme celui-ci dans l’île."