EDITION: Octobre - Décember '07

DALAI LAMA: L’ART DU BONHEUR

Nano Calvo






Text & photos: Nano Calvo · Adverstock.com







DALAI LAMA:
Avec comme message que l´objectif final de la vie c´est d´être heureux, Tenzin Gyatso, XIVeme Dalaï Lama et leader spirituel et temporel du peuple tibétain, montra sa spontanéité naturelle sur la terre espagnole, pendant sa visite de trois jours dans la ville de Barcelone. Il parla, devant des milliers de personnes qui l´écoutaient avec respect et attention, de notre besoin d´éviter la souffrance, d´obtenir la meilleure paix mentale possible,rappelant que nous sommes des êtres interindépendants et liés par une nature commune..



































Ce sage, de petite stature et au sourire constant, se définit souvent comme “...un simple moine bouddhiste – ni plus, ni moins”, il possède plus de 100 titres honoris causa, et mène une vie simple qui commence chaque jour à 4 heures du matin, quand il se lève pour méditer, puis se dédier aux nombreuses réunions administratives, audiences, enseignements et diverses cérémonies.

Sa lutte pour la libération du Tibet, constamment opposée à l´usage de la violence et basée sur la tolérance et le respect mutual pour préserver le bagage historique et culturel de son peuple, lui a valu le Prix Nobel de la Paix en 1989, avec les applaudissements du monde entier, sauf la Chine.
Lors de sa conférence au Palau Sant Jordi, le Dalaï Lama expose que “...suivant son expérience, la tranquilité interne la plus élevée vient du développement de l´amour et de la compassion. Plus nous nous préoccupons du bonheur des autres, mieux nous nous sentons. En cultivant un sentiment chaleureux nous pouvons, aussi, éliminer des craintes et insécurités que nous pouvons avoir, et ainsi nous devons développer un type de compassion qui ne soit pas motivée par l´attachement – ce qui arrive souvent chez les couples récents et autres relations motivées par des désirs émotionnels – et qui ne change pas selon l´attitude de l´autre personne.”

Pour développer cette compassion, il considère que: “Aussi bien les gens beaux et amicaux que les peu attractifs et nuisibles, sont finalement des êtres humains comme moi-même. Comme moi, ils veulent le bonheur et fuire la souffrance, et leur droit à la surmonter et à être heureux est le même que le mien. Quand nous reconnaissons que tous les êtres sont égaux dans leur désir de bonheur et leur droit à l´obtenir, il se crée automatiquement de la sympathie et nous nous sentons plus proche à eux.”

Pour une lecture plus profonde du sujet, vous pouvez lire "L´art du bonheur", de S.S.Dalaï Lama et Howard C. Cutler, où ces conceptes et autres sont plus détaillés.